Strasbourg, HEAR, auditorium de 14h30 à 17h30

Une journée d’étude proposée par l’atelier Scénographie dans le cadre de l’unité de recherche FAIRE-MONDES. L’usage(r), est une notion-point de vue encore peu considérée dans sa relation à l’art contemporain : elle vient questionner l’idée que l’art serait une sphère séparée de la vie.

Elle interroge fondamentalement, les notions de spectateur, de culture experte, de propriété. En scénographie, l’usage questionne les dispositifs classiques de la visibilité au théâtre, dans un musée, et en particulier la persistance de la mise à distance, cette découpe, cette séparation de l’objet regardé d’avec le monde, et la position de spectateur que cela génère. Séparée de l’ordinaire, du quotidien, de la vie.

Lors de cette journée d’étude, nous souhaitons mettre en débat cette question de l’usage dans le champ de l’art. En donnant la parole autour de Stephen Wright, et en particulier de son texte ‘toward a lexicon of usership’, à Loreto Martínez Troncoso et Jean-François Neplaz. Ainsi, il pourra s’agir de fin du spectateur (désinteressé), d’imperformatif, d’échelle 1/1, de déconstruction de la notion d’objet, du statut d’auteur, de désactivation de la fonction esthétique, de coefficient d’art, d’événement, de surplus de connaissance…


Haute école des arts du Rhin, auditorium
1 rue de l’Académie – Strasbourg
Mercredi 27 février de 14h30 à 17h30
Entrée libre