Seconde et dernière commission d’aides à projet pour l’année scolaire 2017-2018. 14 projets ont été retenus.

Réunie en avril 2017, la commission a retenu 14 projets portés par 20 étudiants, issus des trois sites de la HEAR ainsi que de l’ENSAS, l’école d’architecture strasbourgeoise : théâtre, musique, scénographie, rock, etc., de Bergheim (Haut-Rhin) à Montevideo (Vénézuela).

No quiero saber nada de ti, sino lo mas intimo, par Lucie Castel (5e année, Art)
« Je ne veux rien savoir de toi, à part le plus intime » est un projet de film fiction né d’un échange au Mexique. Les personnages sont nourris à partir de récits recueillis lors de la scolarité de l’étudiante à la HEAR mais aussi auprès de ses amis et des membres de sa famille.

Ulixes, par Margaux Michel (3e année, Scénographie)
« Ulixes » est un projet scénographique de science-fiction pour une pièce de théâtre. L’histoire raconte l’expérience de cinq astronautes dans un futur où l’Homme peut envisager l’exploration spatiale. Le projet a été conçu avec le collectif OUPEKNEK.

Contremeute, par Jérôme Rich (5e année, Art)
« Contremeute » est un projet d’un groupe de rock cherchant à mettre davantage l’accent sur la poésie. Désireux de trouver leur propre singularité, ses membres souhaitent avoir l’opportunité d’enregistrer un EP en faisant appel à un studio d’enregistrement.

C’est très important, projet collectif
Un projet d’exposition talk-show du 19 oct. au 2 nov. 2018 qui réunit des étudiants de l’ENSAS et de la HEAR (arts plastiques et musique). L’enjeu est d’interroger la place du spectateur ainsi que le dispositif dit « classique » d’une exposition.

Elsa, par Garance Coquart (5e année, Didactique visuelle)
« Elsa » est un projet de film d’horreur féministe autour du thème de la possession démoniaque faisant échos à notre actualité. En effet la possession peut faire référence, par l’utilisation de métaphores, aux violences sexuelles, aux harcèlements et aux maladies mentales.

De Debussy à Fabini, par Mathilde Armengaud et Pauline Rougier (3e année, Académie supérieure de musique de Strasbourg – HEAR)
Projet d’échange culturel et artistique entre Strasbourg et Montevideo autour de diverses actions :  concerts avec des élèves de l’orchestre d’Uruguay, initiations musicales pour les plus jeunes , collaboration avec Emma Hoarau, étudiante en arts plastiques, ainsi que des étudiants de l’école des Beaux-Arts de Montevideo.

Ateliers créatifs, par Laura Conill, Marion Lim (3e année, Design)
Projet porté par le collectif « PAMÂL » désirant organiser des ateliers de création dans l’espace public mulhousien. L’idée est de proposer l’apprentissage des techniques de design expérimentées au cours de leur formation artistique.

Passport édition n°2, par Evan Renaudie (5e année, Illustration)
Un projet de fanzine porté par de jeunes artistes souhaitant expérimenter l’impression en risographie pour leur deuxième édition. Les contes et légendes constituent le fil conducteur de ce fanzine, avec l’idée de changer de pays pour chaque édition.

Sorcières, par Anne Delerue (3e année, Art)
Tourné dans le village de Bergheim (Haut-Rhin), mêlant fiction et témoignages des habitants, ce projet de film se concentre sur les procès de sorcellerie apparus au XVIe siècle en Alsace. La finalité est d’ouvrir la discussion autour de l’exclusion, de la marginalisation mais aussi des rites et des imaginaires collectifs.

Anthropoïdes, par Daisy Dugardin et Marie Bonifait (Master et Diplôme d’Etat, Académie supérieure de musique de Strasbourg)
Porté par l’ensemble ILO, « Anthropoïdes » est un projet transversal qui souhaite allier d’autres arts à la musique. L’envie est de proposer un spectacle sur l’improvisation générative tout en associant des sons électroniques. Le projet est né d’une première résidence à la Nouvelle Galerie de Jambles en Saône-et-Loire.

Edition « Le Désert blanc » et soirée « Les allées-venues », par Mélina Giboire (3e année, Objet)
Création d’un troisième recueil de poésie qui questionne le livre en tant que dispositif scénique. Le but est de réfléchir à la place du texte et de l’image au sein d’une histoire. L’édition sera constituée d’une affiche et d’un vinyle pour une diffusion sonore lors d’une soirée lecture qui présentera les trois éditions.

Les chemins de la pensée, par Pierre-Baptiste Harrivelle (5e année, Didactique visuelle)
Ce projet de création d’une exposition temporaire et mobile  interroge la différence entre croyance et connaissance. Le porteur du projet mène un partenariat avec des professeurs de l’Université Pierre-et-Marie-Curie à Paris.

Créations et Explorations, par Céline Lavenas et Nestor Alvarez-Gonzalez (3e et 2e année, Académie supérieure de musique de Strasbourg – HEAR)
Organisation d’un festival de flûte au Venezuela dans l’optique de travailler sur la musique contemporaine, aspect peu développé dans le pays. Le projet s’articule autour de master classes, de conférences, de récitals ou encore de concerts. Le projet est né d’une volonté d’échange culturel entre le Venezuela et la France.

Toujours le dernier, Alice Paillard (3e année, Art)
Projet interdisciplinaire d’un court-métrage fiction autour d’un huis clôt familiale filmé dans une seule et même pièce de la HEAR. La musique du film sera composée par Olivier Claude, étudiant de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg – HEAR.

(mis en ligne le 13. 04.2018)