Fin décembre 2019, 17 étudiants de 3e année de l’atelier de Didactique visuelle de la HEAR encadrés par leurs enseignants, Olivier Poncer et Olivier-Marc Nadel, ont présenté aux dirigeants de la Papeterie Lana, des projets personnels imaginés pour mettre en valeur les potentialités de 3 papiers beaux-arts, choisis parmi les quelque 5 000 références que compte la gamme Lana.

Lana Lumière devient transparent sous l’effet de la chaleur. La pâte à papier de Lana Nature contient des feuilles de thé vert ou des fibres d’écorce de cacao. Tutti Frutti est issu du recyclage de papiers de sécurité. Liberté était laissée à chaque étudiant de choisir son papier support et la forme de sa création, pour peu qu’elle mette à l’épreuve la matière et en sublime sa spécificité. Pour Lasse Brinck, PDG de la Papeterie Lana « C’est très intéressant en tant qu’industriel de voir comment nos papiers techniques peuvent être utilisés par des créatifs qui testent leur capacité à recevoir des gaufrages, des empreintes, des encrages ! »

Maquettes en stock

L’un après l’autre, avec une aisance très professionnelle et beaucoup de conviction, ils sont venus présenter une maquette, inspirée d’un papier. Lanternes en linogravure et clichés polymère sur Lana Lumière pour de beaux livres-objets, calendrier lunaire réalisé en gaufrage, papertoys luminescents pour les enfants… Travail sur des emblèmes et armoiries imaginaires imprimés en sérigraphie sur Tutti Frutti, fiches didactiques pour un bel objet avec gaufrage sélectif sur le thème de l’ADN également inspiré par ce papier recyclé, livre pour enfant avec une approche sensorielle et des jeux de texture pour s’amuser avec Lana Nature, inventaire de dix états de la peau pour exploiter les textures du papier…

Objets de shoowroom

Au final, Lana a sélectionné 7 de ces projets étudiants pour les emmener au salon de l’emballage des produits cosmétiques, fin janvier 2020 à Paris, et les présenter comme démonstrateurs d’applications innovantes de leurs papiers. « Cette collaboration entre le monde industriel et artisanal est une source d’inspiration pour nos clients ! » se réjouit Lasse Brinck. Ce partenariat, initié en 2015, a trouvé avec les élèves de Didactique visuelle, un formidable pont entre le fond et la forme. « Pour chacune de ces maquettes, le papier contribue au message. C’est très revigorant cette autre vision sur notre métier » explique Fabienne Stadler, la porteuse du projet pour Lana. « Sur des salons professionnels très techniques, cette approche artisanale, ces belles histoires permettent à Lana de se différencier par la créativité et de toucher nos clients à travers les qualités artistiques de nos papiers. Cette année encore, je suis impressionnée par la qualité et l’aboutissement des maquettes présentées. 80% d’entre-elles sont exploitables ! Le calendrier lunaire, réalisé par Violette Rouzeyrol, fera très certainement l’objet d’une microédition pour présenter Lana Lumière ! »


Le site de l'atelier de Didactique visuelle