Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

La Haute école des arts du Rhin (HEAR) s'est constituée autour de la question de la pluridisciplinarité, génératrice de nouveaux territoires. L'adoption en décembre 2011 d'une charte de valeurs lui a permis de signifier son attachement au rôle de la recherche comme moteur de la création.

En réunissant dans une même école l'enseignement des arts visuels et de la musique, la HEAR affiche d'emblée un objet singulier tout comme elle est porteuse de formations uniques en France (master en Didactique visuelle, en Art-Objet et en Design textile, DNSPM en cymbalum et accordéon).

De longue date, plusieurs ateliers se sont construits autour de liens étroits entre recherche et pratique artistique, tous animés par des équipes mixtes d'enseignants artistes et théoriciens (Sonic à Mulhouse ; scénographie, groupes No Name et Hors-Format à Strasbourg). L'existence d'enseignants en théorie a toujours engagé une intense programmation de conférences et soutenu une politique éditoriale, le catalogue des éditions de la HEAR comportant près de cent dix titres. En 2011, la collection Que dit l'artiste ?, a été fondée sous la forme d'une anthologie sélective
d'écrits et de propos d'artistes contemporains.

C'est dans le cadre de liens forts pré-existants avec l'université de Strasbourg que la HEAR a rendu plus visible son engagement sur le territoire alsacien de l'enseignement supérieur. L'expérience très riche d'un projet de recherche international dans le cadre d'un programme Interreg (Digital art conservation, en 2010 – 2012 en partenariat avec le ZKM de Karlsruhe)
et la reconnaissance récente par le ministère de la Culture et l'AERES de la qualité de ses projets ont encouragé la HEAR à définir et structurer deux lignes fortes de recherche :

Ces deux entités peuvent être qualifiées d'unités de recherche dans la mesure où elles sont portées chacune depuis près de dix ans par des équipes stables d'enseignants autour de problématiques partagées avec de plus larges communautés artistiques et scientifiques. Si ces deux lignes englobent plusieurs programmes identifiés, elles laissent aussi la place à des initiatives de recherche autonomes sur des moindres durées.
La Haute école des arts du Rhin porte une unité de recherche et deux programmes de recherche :

Les programmes Didactique tangible, De traits et d'esprit, Play › Urban et Espaces sonores sont soutenus par le conseil scientifique de la recherche et des études de la direction générale de la création artistique du ministère de la Culture. Le programme didactique tangible bénéficie également du soutien de l'iCAVS.
Le projet Lignes de front bénéficie enfin d'un soutien au titre du label régional de commémoration de la Grande Guerre et d'un soutien du Ministère de l'Intérieur au titre du label centenaire national.