e-blanc

Un système de gestion de contenu ou SGC (Content Management System ou CMS) est une application dédiée à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web.
Il en existe un très grand nombre, chacun a des potentialités et des limites qui lui sont propres. Chaque CMS induit des contraintes spécifiques liées à sa philosophie, à sa logique technique. Un CMS a été pensé au départ par une communauté d’utilisateurs qui le destinait à un certain usage. Développé sur un mode collaboratif, il est gratuit, quand bien même différents plugins complémentaires payants peuvent y être associés.
Un CMS est une « boîte vide », un contenant qui permet à chacun d’intégrer et d’organiser ses contenus.

Ce site Internet développé par des étudiants de l’atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin tente de répondre aux questions que se pose un internaute qui souhaite créer un site Web en utilisant un CMS. Il ambitionne de documenter et de guider son choix : quel CMS sera le mieux adapté à son projet ?

Quatre CMS sont étudiés « à blanc » dans leur structure générique : Indexhibit, Wordpress, Joomla et Drupal. Trois exemples d’usage sont analysés pour chacun : un modèle basique, un courant, un dernier développé sur mesure.

Ce site Internet a été conçu et réalisé par les étudiants, et finalisé et développé par Michel Ravey :

– Chloé Bureau : graphisme et ergonomie ;
– Jieun Lee : design des trames ;
– Hélène Bun : design des éléments de navigation ;
– Léa Piskiewicz : ergonomie ;
– Sandra Seruch : rédaction ;
– Abel Cribier, Guillaume Malecamp, Léa Piskiewicz : maquette du site ;
Michel Ravey : intégration et développement Web.

0 Commentaire

Bibliothèque Blanche 11/12

Bibliothèque Blanche (année 4) – Olivier Poncer, Sandra Chamaret et Ju-Young Kim

Le livre est un ensemble de feuilles reliées entre elles. Avant même d’en envisager la lecture, il nous interpelle en tant qu’objet. Le poids, le format, la couverture, la reliure, le nombre de pages, la qualité du papier, tout contribue à dire ce qu’il contient, autant que le graphisme, la mise en page, la typographie, les mots et les images.
L’idée de ce cours est d’engager les étudiants à mener une recherche documentaire afin de définir une typologie des genres éditoriaux. Après cette phase d’analyse chacun développe un travail de création afin de constituer une « bibliothèque blanche » réunissant un ensemble de livres considérés en tant que « contenants ».

Réalisations de Chloé Bureau, Aurore Emaille, Étienne Guimond, Jieun Lee, Camille Martin, Léa Piskiewicz, Sandra Seruch.

0 Commentaire