Comment mettre en couleur à la main les lithographies imprimées en noir

Madame Élisa Mantois dirige un atelier d’enluminure dédié à la mise en couleur des planches lithographiques. Des coloristes, uniquement des femmes, travaillent sous sa direction selon un rigoureux partage des tâches. Dans ce chapitre, nous proposons une reconstitution d’un atelier d’enluminure au XIXe siècle, à partir d’une recherche documentaire très précise décrivant l’espace, le mobilier et l’outillage, ainsi que le mode d’organisation type de tels ateliers.

Nous avons également réalisé une enquête approfondie sur les traces de Madame Mantois, dont nous rendons compte de différentes façons.

L’atelier d’enluminure de Madame Mantois

Cette publication a été élaborée dans le cadre pédagogique durant l’année 2015/2016, par Julie Escoriza et Solène Voegel, étudiantes en Master 1, sous la responsabilité d’André Bihler et d’Olivier Poncer, respectivement enseignant et responsable de l’atelier de Didactique visuelle de la HEAR, et de Martial Guédron, professeur d’Histoire de l’art à l’Université de Strasbourg. Elle a été finalisée et publiée par André Bihler et Olivier Poncer en 2017 et sera bientôt téléchargeable indépendamment sur App Store et Google Play.

Cette application numérique permet de découvrir une reconstitution d’un atelier d’enluminure au XIXe siècle, celui de Madame Élisa Mantois.
En naviguant à partir de la représentation graphique de l'atelier, vous pourrez toucher du doigt et explorer le quotidien du métier de coloriste, l’espace et le mode d’organisation du travail, le mobilier, l’outillage, jusqu'au détail de la palette dont use chaque coloriste et la composition de ses différentes couleurs.
Chaque étape technique est documentée et expliquée par l’image, pas à pas, de façon fluide et interactive.