Hypermnésie
mars 2016
Atelier année 3

Radiographie d’un modèle anatomique de cerveau humain du docteur Louis Thomas Jérôme Auzoux, 1797 – 1880.

Le jeudi 3 mars, nous avons invité Jean-Christophe Cassel, professeur en neurosciences, directeur du Laboratoire de neurosciences cognitives et adaptatives (LNCA) de la Faculté de psychologie, à l’Université de Strasboug.
Dans ce laboratoire, l’équipe de recherche qu’il codirige avec le Dr Anne-Laurence Boutillier a pour objectif de mieux comprendre la dynamique fonctionnelle des systèmes de mémoire dans des modèles de rongeurs, plus particulièrement par rapport à la consolidation d’une trace mnésique et des mécanismes de rappel de celle-ci, cela depuis le niveau d’analyse moléculaire jusqu’à celui des systèmes.

Modèles du Dr Auzoux

Jean-Christophe Cassel a fait une intervention passionnante autour de la mémoire, des premières définitions d’Aristote jusqu’aux plus récentes découvertes contemporaines, en l’illustrant par les expériences développées en laboratoire en particulier sur des rongeurs.
Cette intervention avait pour objectif de documenter la question de la mémoire et particulièrement de l’hypermnésie, sujet d’un projet développé sur le second semestre avec les étudiants suivis par Olivier Poncer et Olivier-Marc Nadel.

À l’origine de cette rencontre, le documentaire fiction : Hypermnesia – diffusion le 28 avril 2016 de 20 h à 21 h 30 à la Maison de l’Image à Strasbourg.
Une oeuvre radiophonique de Christophe Deleu et François Teste, Une émission de 53 minutes produite par France Culture et l’Université deStrasbourg.

La thématique de l’hypermnésie à ceci de particulier qu’elle engage à partir d’une compréhension des mécanismes de la mémoire à une réflexion sur l’homme, ses capacités cognitives et mnémoniques, et qu’elle se situe aux croisements de la science, de la psychologie, de la philosophie. Les réalisations des étudiants s’articuleront autour de cette thématique, chacun s’engagera dans une direction qui lui sera propre, libre de son angle d’approche comme du médium dont il usera. Les projets pourront s’inscrire dans le champ de médiation scientifique, de la pédagogie, du documentaire, de la narration.

Lors de cette séance de lancement, Christophe Deleu nous a également permis d’écouter en avant-première son documentaire fiction. Nous avons ainsi pu découvrir comment une approche narrative peut s’inspirer de faits réels et d’une thématique complexe, et ainsi permettre de comprendre « de l’intérieur » le ressenti d’une personne hypermnésique à partir d’un personnage imaginaire.

Cliquez sur les images pour les faire défiler.

Enseignants

Olivier Poncer
Olivier-Marc Nadel
étudiants

Coline Aubert, Tanguy Chene,
Guillaume Clausolles, Léon Delage,
Armelle Exposito, Camille Fiore,
Manon Galvier, Caroline Gauthier,
Pierre-Baptiste Harrivelle, Claire
Martha, Alice Noulin, Martial Obry