Reportages graphiques à la Papeterie Lana
Le golem de la Papeterie
avril 2019
Réalisations

La terre et la poussière partout, les fenêtres cassées, l’odeur forte et âcre, les toiles d’araignée sous les poutres. Les éclaboussures rouges, les traces d’humidité au plafond et les traces rouge sang près des machines. Le liquide dans les caves ressemble au sang, les bouts de papier à la viande séchée. L’éclat des cuves métalliques évoque des salles d’opération. Et ce bruit terriblement monotone. Cet endroit, empli de substances chimiques dangereuses, les pales, les lames et les fientes des pigeons me font penser aux abattoirs ou au laboratoire d’un savant fou.

Choquée et démoralisée par cette usine, j’ai voulu créer une série d’illustrations pour raconter toute la vérité sur l’origine du fameux papier rouge de Lana. C’est une histoire qui commence par la naissance d’un petit golem, qui n’a pas été créé selon les désirs d’un génie, mais simplement par accident. Pour une raison quelconque, l’un de réservoirs contenant une substance chimique coule. Goutte par goutte le produit quitte le réservoir, tombe sur le sol où il se mélange avec la poussière. La flaque du produit devient de plus en plus grosse et épaisse et personne ne la remarque ! Nous ne savons pas qui est responsable de la fuite de produit tellement dangereux. Les gouttes tombent, la flaque s’épaissit, prend vie et devient une sorte de golem…

Enseignants

Olivier Poncer
Olivier-Marc Nadel
étudiants

Olga Perepelitsa