Enseignants    Enseignants principaux   
Olivier-Marc Nadel
Equipe enseignante

Olivier-Marc Nadel est illustrateur, peintre et dessinateur, enseignant de l’atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin.

olivier_marc_nadel

Diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, je suis peintre illustrateur spécialisé dans la médiation de contenus scientifiques et didactiques (paléo, préhistoire, archéologie) et professeur à la HEAR.
Je travaille avec les éditions de la Martinière, Nathan, Bayard, Flammarion, Hachette, Hatier, et des institutions (INRAP, CNRS, MNHN, PIP, Musées régionaux) sur des projets d’auteurs et des commandes.

Site Internet d’Olivier-Marc Nadel

filet_bleu

Année 1
– One shot
Un workshop intense sur deux journées. Une première approche pour découvrir les étapes et les exigences du documentaire et du reportage graphique in situ.

Année 2
– Reportage graphique / Tactiques didactiques avec Olivier Poncer
À partir de deux séances de reportage graphique in situ au Musée des moulages de Strasbourg, les étudiants mèneront une première approche du reportage documentaire par le choix d’un point de vue et la récolte d’informations dessinée. Puis ils s’engageront dans un des projets suivants :
– Soit une approche individuelle qui restituera par tous les moyens (croquis, prise de note, photo) une perception et un ressenti personnel du lieu sous la forme d’une publication papier.
– Soit une approche en groupe d’un projet audiovisuel et historique, un court format, dans l’esprit de la collection Art’propos, travaillé en collaboration avec les responsables du musée.

Année 3
– Atelier de regard avec Olivier Poncer
Aiguiser le regard, exercer à la prise de notes dessinées sur le terrain. Savoir hiérarchiser les informations et déterminer le mode d’expression graphique le plus approprié. Affirmer le rôle primordial de l’illustration dans l’atelier de Didactique visuelle : l’entraînement aux croquis en extérieur, la maîtrise du dessin d’observation, l’engagement des phases de recherche et de conception, l’accompagnement technique individuel et collectif lors de séances de travail en atelier.
Ce cours s’articule autour des sujets d’atelier définis conjointement avec Olivier Poncer et suivis parallèlement dans le cadre du cours « Laboratoire didactique/Actualités ». Diverses sorties sur le terrain sont organisées afin de recueillir des notes, croquis et informations. Ces documents alimentent les réponses aux sujets dans le respect d’un cahier de charge et d’un planning.

– Grands formats
Dans le cadre de l’atelier de regard, « Grands formats » s’inscrit dans une démarche complémentaire de dessin d’observation en vue du DNAP. Des séances de nus dynamiques offrent à chaque étudiant un support riche, ouvert pour expérimenter et investir l’émotion que suscite ces « corps en grand ».

– Pop-up botanique avec Olivier Poncer, Ju-Young Kim, Hélène Genvrin et Bernard Duisit
Ce cours est organisé en partenariat avec l’atelier livre de la HEAR et le Jardin botanique de Strasbourg. Chaque étudiant réalisera son propre projet autour de différentes thématiques documentées et validées par l’équipe du Jardin botanique et à partir de croquis et de prises de notes collectées sur place.
Le pop-up étudié ici est une image animée qui se déploie en ouvrant un document, en tournant une page. La 3D et le mouvement contribuent à dynamiser le visuel, à lui donner vie, à rendre lisible un processus complexe.

Année 4
– Dessin d’auteur
Un cours de dessin où il s’agira d’explorer, de cultiver et de travailler une expression graphique forte. Un dessin d’auteur mature, sensible et incarné, propre à chacun, en vue de l’année 5 et du DNSEP. Volumes, valeurs, couleurs et variété des techniques seront au service d’une identité dessinée qui véhicule énergie et émotion.

Année 5
– Suivi de diplômes (DNSEP)
Il s’agit d’analyser, critiquer et conseiller l’étudiant sur le fond et la forme de ses grands projets de fin d’études. L’aider à développer une écriture graphique en adéquation avec le médium, la cible et les objectifs. Entretiens individuels axés en particulier sur l’expression graphique et picturale des projets de diplôme.

Pour une définition de la
« Didactique visuelle »

Drôle de bestiole que cette didactique visuelle ! À la fois vecteur communicant soucieux de comprendre et d’étayer son propos par l’expertise et la documentation et source inépuisable de découverte et d’étonnement, elle recouvre une infinité de champs d’applications, de points de vue et d’approches sensibles. Transmettre une information dans un monde en marche, où, au sens darwinien du terme, tout évolue, rien n’est pérenne, ce n’est pas donner une solution exemplaire et définitive, mais plutôt ouvrir l’esprit, inventer, forger un sens critique, sortir d’une pensée unique pour une pensée globale et foisonnante. Loin des poncifs et des caricatures naïves l’assignant aux fameux « modes d’emploi » d’un groupe suédois célèbre pour son design minimaliste, la didactique visuelle propose des regards, des éclairages, des mises en images capables d’expliquer ou de susciter curiosité et émotion, questionnement et prise de parole. Quoi, à qui, comment ? C’est tout l’enjeu de l’atelier qui croise contenus et objectifs, formes et techniques pour mieux « représenter ». L’imaginaire y a sa part puisqu’il s’agit encore et toujours de peindre et dépeindre le monde.