voir+changer le climat
Refuges de papier
 / Tourisme hétérogène
mai 2020
Réalisations

Une proposition de Maud Fermé développée dans le cadre de la résidence de recherche-création « voir+changer le climat » en collaboration avec Mélanie Marcuzzi, sciences participatives, un projet coordonné par Aurélie Chamaret et encadrée par Sandra Chamaret.

Ce projet met d’abord en lumière l’abondance ou l’absence de fréquentation dans quatre 
refuges des Hautes Alpes, de 1946 à nos jours. Ensuite, il donne une forme visuelle à une étude sociologique menée dans plusieurs refuges, selon l’activité principale exercée (alpinisme ou randonnée) décryptée à travers plusieurs critères (genre, âge, profession, encadrement, type de groupes).
J’ai opté pour l’utilisation exclusive du papier, que j’ai exploité par le pliage et l’origami ; et représenté les quantités par la multiplication des items.

Cliquez sur les images pour les faire défiler.

Enseignants

Sandra Chamaret
étudiants

Maud Fermé