Personnalités extérieures   
Stéphanie Simon
Personnalités extérieures

Stéphanie Simon, enseignante au sein de l’atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin, est orthophoniste, elle exerce dans un cabinet, en libéral.

stephanie_simon

Ce cadre lui permet d’être au contact d’un public varié ; elle travaille avec des enfants, des adolescents et des adultes.
Stéphanie Simon a enseigné dans un centre de préparation au concours d’entrée en école d’orthophonie.

filet_bleu

Années 3
– L’enfant : la structuration psychique de l’enfant, l’enfantin, l’infantile.
L’humain est un être de langage, ce qui l’amène à un rapport particulier à ses perceptions, à ses affects, à son corps, au monde et à lui-même. Dans un premier temps, nous nous intéresserons à ce qui, dès avant la venue dans le monde des vivants du petit homme, va l’imprégner, le contraindre, le structurer : nous nous intéresserons à ce par quoi il va devoir « passer » : le langage, le symbolique, la relation à l’autre. Nous verrons comment l’enfant, l’adolescent et l’adulte ont un rapport différent au monde, à l’autre, à l’imaginaire, aux affects et au désir. Nous nous pencherons sur la manière dont se nouent pensées et émotions et ce que cela peut ouvrir de rapport à la pulsion.
Nous différencierons l’enfant, du regard de l’adulte sur l’enfant et l’enfance, et l’infantile c’est-à-dire le matériel psychique inconscient de l’adulte concernant son vécu archaïque, pour réfléchir aux implications de ces différents registres sur la place de l’enfant et les créations visuelles qui lui sont destinées.

Années 4
– Manifestation affective avec Olivier Poncer
Un sentiment, un vécu si intime qu’il en est partagé par tous, comme le terreau d’une production individuelle. L’exploration documentée de la genèse et des mécanismes d’une telle manifestation affective motivera la création d’un
outil de sensibilisation sans contrainte quant à l’objet réalisé.