Modèles didactiques

Un projet coordonné par Olivier Poncer
Responsable de l'atelier de Didactique visuelle
Haute école des arts du Rhin

Les modèles didactiques, sujets d’étude de ce site Internet, sont des objets en trois dimensions utilisés pour l’enseignement et la médiation des sciences. Ils reproduisent la nature dans toutes ses dimensions, de façon synthétique ou très détaillée. L'origine de ces modèles remonte au XIXe siècle, voire dès le XVIIe siècle pour certains d'entre eux en ivoire ou en cire, ils sont composés de bois, de plâtre, de papier mâché ou de verre. Leurs équivalents contemporains sont réalisés à partir de matériaux composites et d’électronique le cas échéant.

Durant l’année scolaire 2017/2018, différents cours de l’atelier de Didactique visuelle ont été associés au programme de recherche Didactique tangible autour d’une même thématique sujet de ce site Internet : les modèles didactiques des collections universitaires et muséales.

Ces modèles sont très prisés au XIXe siècle comme supports pédagogiques pour l’enseignement des sciences et de la médecine.
De grandes figures y sont associées : érudit comme Gaetano Giulio Zumbo, médecin comme Louis Auzoux, maîtres verriers comme Léopold et Rudolph Blaschka, spécialistes de botanique comme Robert et Reinhold Brendel. Ces modèles font partie du patrimoine pédagogique universitaire, mais on trouve aujourd'hui leurs équivalents, sous forme de « manips » par exemple, dans les domaines liés à l'enseignement comme à la médiation des sciences.

Ces modèles en volume sont par essence des objets « didactiques tangibles », pour certains manipulables, c’est donc naturellement que nous nous y sommes intéressés dans le cadre de notre programme de recherche.

Notre projet s'articule en deux temps. L'année scolaire 2017/2018 sera consacrée à une approche documentaire afin de découvrir et de contribuer à faire connaître divers fonds de collections sur le territoire national mais aussi en Italie à Florence et d'étudier un certain nombre de modèles remarquables. L'année scolaire 2018/2019, quant à elle, sera réservée à une phase plus exploratoire durant laquelle nous réaliserons différentes déclinaisons contemporaines de ces modèles : outils et dispositifs pédagogiques interactifs, manips de médiation des sciences, etc. Ces projets définis comme des réactivations des modèles didactiques du XIXe seront développés par nos étudiants en partenariat avec des étudiants de la Faculté de Sciences de la Vie de l'Université de Strasbourg et des élèves ingénieurs de l'INSA Strasbourg.

Nous bénéficions du soutien sur ces deux années de l’IdEx Formation 2017 afin de développer une réflexion pluridisciplinaire, entre historiens de l'art, scientifiques, ingénieurs et didacticiens, autour de ces modèles, à la croisée des sciences et des arts.