L’opus 2022 est sorti des presses ! Le 2e numéro de la revue Éclat – revue annuelle de l’atelier d’illustration, éditée par la HEAR et diffusée par les Éditions 2024 arrive en librairie ! De la belle ouvrage, portée par le laboratoire « De Traits et d’esprit » avec le soutien du ministère de la Culture.

Éclat est la revue annuelle de l’atelier d’illustration dont la spécificité est d’accompagner les étudiant·es dans un processus de création autonome et singulier, de les amener à développer un travail d’auteur. Cette démarche s’inscrit en étroite relation avec de nombreux enseignements techniques. En parallèle, l’atelier, par le biais de son programme de recherche De traits et d’esprit, développe une pensée conceptuelle en lien avec les pratiques de l’illustration. C’est cette articulation entre pratique et recherche qu’Éclat se propose de vous faire partager.

Dans ce numéro, six textes résonnent avec une sélection de travaux d’étudiant·es autour de l’image contemplative. Il ne s’agit pas d’un catalogue, mais d’une errance dans laquelle nous avons essayé, à partir des images envoyées par les unes et les autres et des réflexions théoriques, de construire des dialogues et un ensemble, qui par ses juxtapositions et arrangements parle d’illustration, de création (et donc de l’atelier). Les images mettent en avant la pratique, les textes l’aspect recherche, l’ensemble, c’est là !

 

Olivier Deloignon et Joseph Béhé :

­­« Certaines images, que l’on pourrait qualifier de contemplatives, ont le pouvoir de suspendre le récit, de capter notre attention, de figer le temps, mais aussi de libérer notre imaginaire et nos pensées… La temporisation nécessaire à l’observation, le temps suspendu du regard, de la lecture et de la réflexion, ces formes d’appréhension visuelle lentes sont essentielles pour saisir le sens profond de ces images, leur genèse, leur nature, leur complexité, leur épaisseur… Mais ces lenteurs contemplatives du trait comme du regard sont-elles compatibles avec l’injonction à voir (non plus à regarder) et à consommer un enchaînement, une multiplicité de représentations défilant jusqu’à saturation en flux incessants qui caractérise, en partie, nos modes contemporains d’appréhension des images ? Telle est la question à laquelle les artistes et auteurs vont tenter d’apporter leur éclairage.»

 

Matthias Delepine et Jean-Baptiste Petit :

« Dans un paysage aux formes mouvantes, l’errance solitaire suit les indices dessinés par les rochers, les cabanes, les villas et les ruines. Méditant ses vies passées, le grand songe se poursuit. Cette phrase apparaît comme le fil rouge du livre, délimitant les chapitres en unités de sens, rapprochant la nature des textes et celle des images. La revue confronte les réflexions de chercheurs à une sélection non-exhaustive mais représentative du travail des étudiant·es de l’atelier d’illustration de la HEAR, ainsi que de leurs invité·es .»

 

—  Textes de :
Jessie Bi – chroniqueur et cofondateur du site duo9.org, Delphine Mulard – enseignante-chercheuse en arts japonais, Lisa Mouchet, Margaux Meissonnier – autrices-illustratrices de bandes dessinées, Joseph Béhé – auteur- illustrateur et enseignant chercheur, Olivier Deloignon – enseignant chercheur, Adrien Cantone – auteur-illustrateur et concept artist.

— Images 
Avec la participation des étudiant·es de l’atelier Illustration :
Alix Aubert, Basile Bibas, Louise Coulon, Jean Da Ros, Margot Farnoux, Zofia Jelowicka, Gabriel Kalnins, Guillaume Landru, Justin Large, Zoé Laulanie, Lisa Le Bras, Jeongin Mun, Anton Ospitaletche, Eloïse Pardonnet, Anaëlle Perot, Ila Rugeviciute Rugyte, Mathilde Vignaud
Mathis Besson, Oriane Brunat, Bérénice Dautry, Matthias Delepine, Barbara Hvidt, Jeanne Idatte, Marius Lapouyade, Victor Lefebvre, Xinyi Li, Alexane Maillard, Yuka Mazuko, Sarah Menard, Jean-Baptiste Petit, Lou Peveling, Emilie Raoul, Lucas Scholtes, Agathe Torres, Charlotte Bresler, Eugenie Caillot, Eunhye Cho, Anouck Constant, Capucine Dalcon, Alma De Beir, Merlin Fels, Julia Fréchette, Thomas Jacoulet, Lina Lefevre, Cassandre Lepicard, Gabriel Maffeis, Claire Malissen, Louis Mealares, Margot Sounack, Pierre Issen, Hippolyte Tessier,
Félix Auvard, Adrien Cantone, Louis Chalumeau, Noémie Chust, Léa De Block, Alice Dubois, Chloé Roederer-Faller, Eve Gomy, Mona Granjon, Clara Hervé, Marie Kozmick, Salomé Lahoche, Philippine Marquier, Antoinette Metzger, Charlotte Paris, Irène Rousset
de l’atelier Peinture(s) :
Etienne Puaux, Amélie Royer
et du groupe pédagogique Narraction :
Siam Cassar, Camille Maupas

— Coordination de l’ouvrage : Olivier Deloignon, Salomé Risler, Guilaume Chauchat avec la participation d’Yvan Alagbé, Joseph Béhé, Finzo et Pierre Speich.
— Mis en livre, en page et en images et suivi du projet : Matthias Delepine, Jean-Baptiste Petit et Lucas Scholtes

Qu’est-ce que cette revue? (extraits d’entretien réalisé par Editions 2024)

Salomé Risler : « Elle est l’addition de nos visions et représentative du bouillonnement de l’atelier. Nous souhaitions montrer ce qui s’y passe avec l’envie, surtout, de partager, que ce soient les créations des étudiant·es  – peu importe l’année et le niveau -, mais aussi tout le volet théorique qui vient éclairer et augmenter leurs pratiques. »

Olivier Deloignon : « C’est un work in progress comme tout ce que nous faisons ici. Rassemblées dans Éclat, toutes ces illustrations prennent un nouveau sens que nous n’aurions pas vu si nous les avions regardées indépendamment. En ce sens, Éclat est un instantané de la création contemporaine. »

En quoi reflète-t-elle la manière de fonctionner de l’Atelier illustration?

Ça fait à peu près dix ans qu’on a intégré l’aspect recherche à l’atelier, les étudiant·es sont amené·es à écrire un mémoire à la fin de leur cursus; avec cette idée que la fabrication d’images se croise avec la pensée. On réfléchit le geste, la main autant que la pratique. Tout se nourrit. Notre fonctionnement est assez organique, en fonction des envies et des projets, on va mobiliser des spécialistes, des intervenant·es qui vont venir guider les étudiant·es. On est vraiment là pour accompagner des projets qui peuvent être très différents.
Il y a ce cours appelé PEA [proposition éditoriale ambitieuse, anciennement « À la marge » ndlr] qui est symbolique des mutations de l’atelier où il ne s’agit pas seulement d’illustrations … Ce cours est venu du constat que les étudiant·es qui avaient travaillé sur des publications collectives et des fanzines durant leur scolarité sont celles et ceux qui s’en sortaient à la fin de leur cursus. S’il y a des envies de livres ou d’objets, on rassemble des gens et des savoir-faire qui ne se seraient pas nécessairement croisés pour les aboutir. Des éditeurs peuvent intervenir pour les accompagner, ça a d’ailleurs été le cas des Éditions 2024. On fait en sorte que les étudiant·es se posent des questions sur la fabrication, les techniques, les financements, la diffusion, etc. Ça permet aussi d’associer d’autres ateliers de l’école, ce qui raconte aussi les croisements désormais à l’œuvre et les évolutions de l’édition, notamment des techniques. On invite régulièrement des éditeurs qui ont des pratiques singulières, qui se situent à la marge de la chaîne du livre et trouvent des solutions pour monter des projets impossibles. Ce qui nous importe c’est que les étudiant·es croient en leurs projets et qu’ils créent un contexte pour les amener au public.
On leur donne les moyens de faire leur propre auto-critique et d’accéder à toutes les techniques : on ne les configure pas sur un modèle spécifique mais on leur donne les moyens de s’adapter, de se renouveler, de réagir. C’est important : ce sont eux qui font le travail !


Éclat, revue de l’atelier d’illustration, est éditée par la HEAR et diffusée par les Editions 2024, disponible en librairie, partout en France et en Belgique au tarif de 16 euros.
Commande possible en contactant  : Émilie Wilhelm au +33 (0)3 69 06 37 82 ou editions@hear.fr
Tarif plein : 16 €
Tarif réduit : -5% (réservé aux galeries, écoles d’arts, enseignant·es, étudiant·es et personnel administratif)

Présentation
Revue ECLAT – édition HEAR / Editions 2024
ISBN 978-2-383870-19-7
112 pages – Format : 38 x 27,5cm
Imprimé en quadrichromie modifiée sur papier Holmen Book 80gr
pour le compte conjoint de la HEAR et des éditions 2024.


Remerciements à la Librairie indépendante Le Tigre, qui accueille le lancement de la Revue Eclat  n°2, le samedi 18 juin.  A cette occasion, retrouvez de 15 h à 19 h une exposition éphémère des publications des étudiant·es de l’année et des surprises ! En présence de l’équipe enseignante de l’atelier Illustration.
Librairie Le Tigre – 36, quai des bateliers à Strasbourg.

Site du Tigre, librairie indépendante

Depuis plusieurs années, l’atelier d’illustration de la HEAR rayonne : nombre d’autrices et d’auteurs stimulants sont passés sur ses bancs  !
Découvrir l'atelier Illustration
L'équipe enseignante de l'atelier Illustration
Les programmes de recherche de la HEAR
Le site internet des Editions 2024
Lire l'article sur les Editions 2024


Propos recueillis par Josy Coutret • Publié le 3 juin 2022
•  Visuels : © Agathe Perrenoud – HEAR