Imagine-toi dix personnes

Atelier d’écriture dirigé par Antoine Mouton.
Avec Emma Buffet, Lise Hay, Lucile Poiret, Sophie Couderc, Félix Vanderdonckt, Matéo Palevody, Clémentine Lepetit, Chloé Boulestreau, Jules Rouxel.

Enseignantes : Ju-Young Kim, Laura Caillaux.

« A l’origine de l’atelier que j’animerai, il y a un texte écrit pour la revue Muscle, qui s’intitule Le Geste et le Présent. Il commence par un constat : « Je ne peux pas écrire ce geste. » C’est-à-dire qu’un texte ne peut pas rendre compte d’une lecture. Et qu’il se passe donc dans un livre autre chose que ce qui se passe sur une scène. Mais quoi ? Et comment le corps de celui qui lit se retrouve dans ce qu’il écrit ? Est-ce que les textes que nous écrivons façonnent notre corps, préparent notre corps pour que celui-ci soit à même de les dire ?

A partir de là pourront surgir de multiples interrogations – c’est-à-dire : la possibilité de s’interroger, de poser des questions par le biais du texte. Et même, plutôt que des questions, des problèmes. Car écrire n’est pas tant une demande d’information que le désir de révéler l’irrésolu. L’irrésolu au cœur même de la vie.

Nous tenterons de placer l’écriture, non pas à l’endroit du récit ni de l’élégie ou du sentiment, mais dans une certaine forme de résistance. C’est-à-dire que le texte ne sera pas le résultat de quelque chose mais le compagnon qu’il a toujours été. Le texte est ce qu’on écrit sur son carnet parce qu’on ne voit pas à qui on pourrait le dire et puis parce que peut-être, de toute façon, on ne pourrait pas le dire, car il s’agit moins de dire que d’écrire, de faire cette chose si singulière qu’est l’écriture, penser autrement, à une autre vitesse, avec les mêmes mots mais en traçant le corps de chaque lettre sur la page, en agençant chaque phrase sur la page de telle sorte que le texte lui-même ait un corps, et que ce corps soit le rêve de la pensée.

La pensée seule manque de corps, le texte lui en fera un, afin qu’elle s’aventure aux endroits où quelque chose manque de sens. Et le texte, parachuté par la pensée à l’endroit du problème, inventera sa vie, sa durée, sa forme. »

Antoine Mouton

web-senonesDSC_4618
web-senonesDSC_4623
web-senonesDSC_4678
web-senonesDSC_4618web-senonesDSC_4623web-senonesDSC_4678
HAUT DE PAGE | TOP
ATELIER LIVRE   -   Option Art-Objet de la HEAR Strasbourg     /     mentions légales     /     webdesign  michelravey