Strasbourg, HEAR, salle 5 à 17h

Cette table ronde organisée par un groupe d’étudiant.e.s, est proposée dans le cadre du cycle professionnel organisé par la HEAR.

La HEAR organise un ensemble de conférences et de rencontres destinés aux étudiants afin de préparer l’après-école et renforcer sa future activité. Ces rencontres offrent la possibilité de mesurer à la fois les enjeux statutaires, économiques, juridiques et fiscaux pour effectuer les choix opportuns.

Qui est professionnel ?
Nous poserons ensemble cette question, ainsi que d’autres interrogations autour du travail, de la réussite, de la « vie d’artiste », puis des formes d’économie et de débrouille.
Qu’est-ce qui fait d’une pratique une profession ? Comment rebondir en sortant du réseau de l’école ? Doit-on vendre pour diffuser ? Qui est professionnel ?
Eva Barto et Eric Watier nous présenteront leurs démarches et pratiques, pour introduire la discussion à laquelle chacun·e est invité·e.
Vous pouvez toujours envoyer des questions à quiestprofessionnel@gmail.com pour nous aider à préparer la rencontre.

Les invités 

Eva Barto est sortie des Beaux-Arts de Paris en 2013, et a depuis participé à plusieurs expositions en France et à l’étranger, suivi le post-diplôme de l’ENSBA à Lyon, été en résidence à la Villa Arson à Nice. Elle fonde la maison d’éditions Buttonwood Press, dont chaque ouvrage porte sur l’interprétation d’un enjeu économique induite par la réalité de son financeur . 
Comment défendre un travail critique qui dépend de ses soutiens financiers ? Le travail artistique peut-il se situer dans la recherche de financements, et attendre de les trouver pour exister ?

Eric Watier a décidé en 1981 de ne pas gagner sa vie avec son travail artistique. Depuis presque quarante ans maintenant, il s’efforce donc à ne pas vendre, à produire sans coûter, et à distribuer ses œuvres gratuitement. Son site et manifeste monotone press en témoignent, disposant à portée de tous des images, livres et textes prêts à être imprimés. En discutant le statut de l’oeuvre-d’art, il discute aussi le statut de l’artiste, et du lien entre l’auteur et son objet. 
Que valent les termes de propriété et de créateur lorsque l’on peut tout télécharger, reproduire, et diffuser ?


HEAR, salle 5 à 17h
1 rue de l’Académie — Strasbourg
Évènement Facebook