Strasbourg, CMD – Auditorium, à 20h30

Dans le cadre du festival Jazz d’or,  60 musiciens de l’Orchestre d’harmonie du Conservatoire et de l’Académie supérieure de Strasbourg – HEAR, sous la direction de Miguel Etchegoncelay, accompagnent le trio Das Kapital (Hasse Poulsen, guitare – Daniel Erdmann, saxophone – Edward Perraud, batterie).

Compositeur de l’hymne national de la RDA, contemporain et partenaire de Bertolt Brecht, Hanns Eisler donnait à ses confrères le conseil suivant : «  Ouvrez les fenêtres lorsque vous composez et rappelez-vous que la rumeur de la rue n’est pas qu’un simple bruit, c’est le bruit des hommes… ». Dans les années 30 à Berlin émerge une musique grinçante à cheval sur le jazz naissant, le cabaret et la chanson populaire. Elève de Schoenberg, Eisler dirige des chorales ouvrières et transforme le lied en véhicule politique. Le trio Das Kapital explore depuis plus de dix ans sa musique. Énorme, euphorique et populaire, Eisler Explosion prolonge les incursions dans le social et le révolutionnaire du Liberation Music Orchestra de Charlie Haden et des grands orchestres de Carla Bley. Amateurs et professionnels s’y côtoient, dignes héritiers des fanfares socialistes, mettant tout leur cœur à honorer la modernité d’Eisler, mélange d’inventivité et de références populaires.

Le site du festival Jazz d'or

Cité de la musique et de la danse – Auditorium, à 20h30
1 place Dauphine – Strasbourg
Prix : 6/20 €