Mulhouse, Maison de la Région

Designers, acteurs de l’économie créative et professionnels croiseront leurs regards sur les exemples de structures locales accompagnateurs de créateurs, sur l’analyse du marché du meuble et de la maison et sur le parcours de deux jeunes agences de design et design textile.

10h — L’économie créative locale
Tamim Daoudi, designer et président de CréAccro

CréACCRO est un opérateur de l’économie créative basé à Strasbourg qui accompagne et conseille les acteurs-trices sur des projets collaboratifs croisant arts, science et économie. La mission d’ACCRO consiste à fédérer les industries culturelles et créatives du territoire et à sensibiliser les organisations à la créativité afin de développer leur compétitivité et leur innovation.
creaccro.eu

10h45 — Une coopérative innovante au service de la création artistique
Stéphane Bossuet (Art en réel)

Créée en 2004, Artenréel est la première Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE) dédiée aux métiers artistiques et culturels développée sur le territoire national. Elle apporte une réponse innovante aux défis et enjeux sociétaux que rencontrent au quotidien les artistes et les acteurs culturels. Ceux-ci trouvent dans la CAE CULTURE une manière inédite et originale d’entreprendre en collectif pour affiner leurs besoins de structurations et de gestion de leurs activités créatives. L’accompagnement et l’offre de services mutualisés proposés par la coopérative fait le lien entre économie et culture, social et solidaire. Ainsi Artenréel contribue à garantir la diversité et la pérennité de l’offre culturelle sur le territoire.
artenreel.fr

11h30 — L’Institut de Prospective et d’Etudes de l’Ameublement, le marché du mobilier et de la maison
Christophe Gazel (Directeur général de l’IPEA)

L’IPEA réalise, publie et commercialise toute statistique, étude quantitative et prospective sur les marchés de l’ameublement, de l’équipement de la maison et de l’habitat. L’IPEA étudie et engage toute action concourant à une meilleure connaissance de l’évolution de ces marchés et de leurs perspectives. l’IPEA est devenu « le spécialiste » de l’observation des marchés de l’aménagement et de la décoration de la maison. Chaque année, l’IPEA publie deux études de référence : MEUBLOSCOPE & HABITATSCOPE.
ipea.fr

14h — Le parcours d’une jeune agence de design « Bold design »
William Boujon (Bold design)

Créé en 2008 par Julien Benayoun et William Boujon, ce studio de design produit, scénographie et laboratoire de recherche travaille dans un esprit de développement durable. Ils ont créé leur agence en 2008 et vont ici nous présenter leur parcours.
bold-design.fr

15h — Le parcours d’une designer textile et son regard sur l’industrie textile japonaise
Pauline Abascal (Design textile)

Diplômée des Beaux-Arts, Pauline Abascal travaille depuis douze ans pour des maisons de mode parisiennes comme Balenciaga, Isabel Marant, &other stories. Elle crée des imprimés dans son studio et développe des matières dans des usines d’Europe ou bien d’Asie. En mars 2011, elle a donné une conférence au salon de Nishiwaki Banshuori  sur le regard que le luxe français porte sur le textile japonais. Son projet – en duo avec Kanako Kajihara  – s’intitule Mono no aware, ce qui signifie littéralement « l’aspect Ah! des choses », et pourrait être traduit par « l’empathie envers les choses » ou « la sensibilité pour l’éphémère ». La première partie du projet consiste à l’élaboration d’une collection capsule de tissus faite à quatre mains. Dans une seconde partie, Pauline Abascal et Kanako Kajihara imaginent réaliser un documentaire sur l’industrie textile japonaise : filmer les espaces de fabrication, la chorégraphie des ouvriers et des machines, sorte d’archéologie industrielle de la mode japonaise. Voir ainsi comment la mode se fait et comment faire soi-même de la mode avec les moyens de production locaux et la pensée du Mono no aware.


Entrée libre

Maison de la Région
4 Avenue du Général Leclerc
Mulhouse