Strasbourg, HEAR, auditorium à 19h

Franz Erhard Walther : L’Action comme forme de l’œuvre, Dialogue avec Erik Verhagen.

Pour Franz Erhard Walther, c’est au spectateur de définir l’œuvre dont il fait partie. Son corps interagit avec le matériau des objets dont il modifie le statut au moment où il s’en saisit. Il participe ainsi à la création de l’œuvre, et développe avec elle un langage sculptural, dans le temps et dans l’espace. Au croisement entre art conceptuel et minimal, action, peinture abstraite et Land Art, l’art de Franz Erhard Walther, depuis le début des années 1960, se définit par son caractère processuel, hybride, interrelationel, et toujours redéfini.

Né en 1939 à Fulda, où il vit et travaille, l’artiste a bénéficié d’une importante rétrospective, « A Place for the Body », au Museo Reina Sofia de Madrid en 2017, après « Le corps décide » au WIELS de Bruxelles et au CAPC de Bordeaux en 2014-2015.
Erik Verhagen, historien de l’art et critique, est l’auteur de plusieurs essais sur son œuvre.

NB : L’échange entre Franz Ehrard Walther et Erik Verhagen aura lieu en anglais.

Conférence organisée par Anne Bertrand (collège Théories), avec le soutien de Gérard Starck (atelier La Fabrique) et de Mathieu Boisadan (atelier Peinture(s)).

Visuel : Franz Erhard Walther, Vier Felder (Four Fields – Four People), Single Element n° 21 of 1. Werksatz, 1966, toile teinte et cousue, quatre éléments, 146 x 146 cm chaque, édition de 5. Photo François Doury. Courtesy Coll. part., New York.


HEAR,  auditorium
1 rue de l’Académie – Strasbourg

Mercredi 20 mars 2019 à 19h
Entrée libre