Strasbourg, HEAR, auditorium à 18h30

Chaque lundi, un rendez-vous ouvert à tous avec un intervenant du monde de l’art. Le premier invité est Tristan Trémeau, historien de l’art, critique d’art et enseignant.

Tristan Trémeau est historien de l’art et critique d’art, enseignant à l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles et à l’Ecole supérieure d’art de Tours – TALM. Contributeur régulier de L’art même, il est notamment l’auteur de In art we trust. L’art au risque de son économie paru chez Al Dante et d’un certain nombre d’articles qui ont fait date : L’artiste comme agent double, L’artiste-médiateur, Le tournant pastoral de l’art contemporain ou plus récemment Pastoralisme 2.0, à propos du street’art. Il est beaucoup question dans ses travaux et ses recherches de gentrification, d’identité et de place des artistes aujourd’hui, des usages politiques de la notion de « classe créative » et des problèmes/impasses idéologiques posés par la notion pseudo sociologique et controversée de bobo… Il est également un observateur avisé de ce qu’on appelle la mise en scène et en spectacle de la ville, du devenir-biennale des métropoles, … L’article qui a rencontré la plus grande audience reste sans conteste celui écrit avec Amar Lakel, Le tournant pastoral de l’art contemporain, une critique acerbe de l’art relationnel et de ses apories. L’ensemble de ses travaux s’inscrit dans le projet d’écriture d’un ouvrage en préparation Agents doubles. Art, artistes et politiques urbaines


Son site internet

HEAR, auditorium
1 rue de l’Académie – Strasbourg
Entrée libre
Lundi 4 novembre à 18h30