Mulhouse, HEAR, 18h

« La méta-physique de l’écho : matrice du dialogue entre l’architecture et le son dans l’expérience humaine » est une conférence proposée par Olivier Manaud, accompagné par Cécile Barrandon.

La compréhension du phénomène de l’écho remonte à l’Antiquité. Au-delà d’une simple perception physique et acoustique, les hommes l’ont interprété de manière méta-physique, voire surnaturelle. L’analyse et la compréhension de ce phénomène nous fait entrer dans un véritable « écho-système » musical et architectural. Nous verrons qu’il y a eu trois portes, trois voies d’interprétation, qui expliquent la manière avec laquelle l’architecture et l’acoustique, la pierre et le son, n’ont cessé de dialoguer et de se féconder tout au long de l’histoire de l’art. Au cœur de l’ « écho-système », il y a l’être humain et sa quête de l’au-delà. Voilà pourquoi, au Moyen-Âge, ce phénomène de l’écho fut interprété comme celui de la voix des anges.

Olivier Manaud, spécialiste des rapports musique-architecture, est chef d’entreprise et chercheur au CNRS aux laboratoires d’architecture GERPHAU EA 7486 et d’archéologie sonore UMR 5138 ArAr. Cécile Barrandon est assistante de recherche et médiatrice du patrimoine. Ensemble, ils travaillent au sein de l’association « Les Pierres qui chantent ». Ils mènent depuis plusieurs années des recherches sur les phénomènes acoustiques dans les abbayes médiévales. Dans le souci de rendre accessibles leurs investigations scientifiques, ils ont publié un roman théologique SHAMROCK ou les trois portes de la musique sacrée, Dervy, 2017, qui aborde ce sujet sous forme d’une enquête initiatique.


Amphithéâtre
Entrée libre