Strasbourg, HEAR, auditorium de 9h à 17h30

L’atelier Didactique visuelle propose une journée d’étude, inscrite dans le cadre du programme de recherche Didactique tangible, intitulée « Modèles didactiques : représenter la nature dans toutes ses dimensions ».

Cette journée met en dialogue une approche historique et une approche contemporaine des modèles didactiques en volume. Il s’agit de traiter des supports pédagogiques en trois dimensions, manipulables ou à seule fin d’observation, des fac-similés qui reproduisent la nature, la faune, la flore et l’anatomie humaine. Ces modèles portent en eux une part d’idéalisation; ce ne sont pas des individus qu’ils figurent, mais ils composent des « chimères » idéalisées, empruntant à différents spécimens certains caractères exemplaires. Dès leur apparition au XVIIIe siècle avec les premières cires anatomiques de Zumbo, puis avec les pièces en verre des Blaschka et les anatomies clastiques en carton-pierre d’Auzoux ou de Brendel, ces modèles ont posé des questions toujours actives, voire centrales, aujourd’hui, dans une démarche didactique : en quoi l’idéalisation est-elle efficace sur le plan didactique? Comment active-t-elle des tensions entre objectivité et naturalisme?

Cette journée d’étude abordera quelques-uns des grands repères de l’histoire des représentations en volume ainsi que divers exemples de «manips » dans les champs de la pédagogie, de la muséographie et du design. Ces supports de médiation interactifs à manipuler, intégrant ou non les technologiques numériques, sont les équivalents contemporains des modèles didactiques du XIXe siècle. Comme eux, ils engagent à observer autrement la nature, à explorer l’intégralité des faces d’un sujet, à l’ouvrir, à révéler sa structure interne, à le disséquer, à le dé- monter, etc.

Cette journée inaugure le projet de recherche engagé par l’atelier de Didactique visuelle autour des modèles pédagogiques des collections scientifiques universitaires et muséales, soutenu par l’IdEx formation 2017.

9 h – Olivier Poncer
Ouverture de la journée

9 h 15 – Giulia Longo
Doctorante en histoire de l’art à l’Université de Strasbourg
Histoire de cires. Gaetano Zumbo (1656 – 1701) et l’invention de la céroplastie anatomique

10 h – Françoise Olivier
Chef de service de la valorisation du patrimoine historique à l’Université de Montpellier
Prodiges de la nature : les créations du docteur Auzoux

11 h – Marie-Dominique Wandhammer
Conservateur en chef du Musée zoologique de Strasbourg
Les modèles Blaschka, entre science et art ?

12 h – Sébastien Soubiran
Directeur adjoint du Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg
Collections universitaires, entre outils pédagogiques et objets du patrimoine

14 h 30 – Baptiste Bureau et Jean-Christophe Dumont
Ingénieur-designer et Designer-ingénieur, concepteurs d’éléments d’exposition au sein d’Universcience, Paris
Anatomie d’un élément d’exposition interactif : du scénario à l’objet

15 h 30 – Uros Petrevski
Designer numérique et auteur de la technologie WeIO, associé dans l’agence Nodesign
Capter le monde, design d’un nouveau monde ?

Téléchargez le programme détaillé au format PDF

HEAR, auditorium de 9h à 17h30
1 rue de l’Académie — Strasbourg