Paris, Grand Palais, Biennale internationale des métiers d’art et de création

Héritières d’un passé commun des arts décoratifs puisant dans les ressources des territoires d’Alsace et de Lorraine (le bois, le verre, la céramique, le métal), l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy et la Haute école des arts du Rhin à Strasbourg ont à coeur de valoriser ce patrimoine à travers leur présence à la Biennale.

Engagées chacune dans des coopérations avec des artisans d’art et des industriels, ces deux écoles de la région Grand Est appréhendent le matériau du verre pour sa grande plasticité et ses nombreuses déclinaisons.

Fondant leurs études sur des projets à échelle 1, elles impliquent leurs étudiants dans la réalisation de travaux revisitant un héritage forgé à la fin du XIXe siècle et plaçant le verre au carrefour des métiers d’art, de l’art contemporain et du design.

L’ENSAD-Nancy et la HEAR sont particulièrement investies dans l’exploration des savoir-faire artisanaux régionaux et leur potentiel de renouvellement.

Avec une présentation d’œuvres d’étudiants et diplômés de la HEAR : Morgane Beyrend (Bijou, 2018), Mahé Cabel, Méllie Chartres, Juliette Defrance (Verre, 2018), Emma Dupre, Augustin Jans, Yvanne Laurent, Sarane Mathis, Juliette Même, Apolline Morel-Lab, Roxane Murcia, Marine Ponzo, Manon Pourcher, Martin Schultz et Yoon Sunwoo.

www.revelations-grandpalais.com
Voir les photos de l'exposition sur le Flickr de l'école