Strasbourg, HEAR, auditorium à 18h30

Critique et historienne de l’art, mais aussi témoin direct et engagé, Elisabeth Lebovici présentera à la HEAR son livre, « Ce que le sida m’a fait. Art et activisme à la fin du XXe siècle » (JRP Ringier-La Maison rouge, Zurich-Paris, 2017).

Cet essai majeur, à la fois dense et libre, « où, toujours, le personnel est politique », rend compte, analyse et met en perspective. Pour les générations qui n’ont pas vécu « cette période d’une créativité artistique et activiste née de l’urgence de vivre et du combat pour la reconnaissance de tous· tes », il vaut pour l’information, la réflexion, mais aussi la proposition qu’il constitue. Car il s’agit non seulement de ce que le sida a fait à l’art, mais de ce que les artistes, activistes, en ont fait – qui demeure, et peut inspirer, dans sa force vive, d’autres mouvements.

Conférence organisée par Anne Bertrand (collège Théories), avec le soutien d’Anne Laforet et Lidwine Prolonge (séminaire « Girls only want to have fun(damental human rights) ») ainsi que de Mathieu Boisadan (atelier Peinture(s)).


HEAR, auditorium à 18h30
1 rue de l’Académie — Strasbourg