La HEAR accorde une aide financière et méthodologique à ses étudiants souhaitant développer un projet comportant une dimension publique (expositions, performances, concerts, éditions…).

Ouverte aux étudiants des trois sites de la HEAR, cette aide fait l’objet de deux appels à candidatures par an. La commission de décembre 2017 était composée de Felizitas Diering (directrice du FRAC Alsace), Anne Guyonnet (agent administratif à la HEAR, coordinatrice de l’aide à projets), Estelle Pages (directrice des études en arts plastiques), Didier Kiefer, Ju Young Kim et Emmanuel Séjourné (enseignants à la HEAR). Ils ont souhaité accompagner dix projets.

Intercolor, par Camille Nancy (3e année, Académie supérieure de musique de Strasbourg)
Intercolor est un ensemble instrumental associant des musiciens de diverses disciplines, issus de cinq pays différents désireux de faire un parallèle entre la musique traditionnelle et leurs contrées d’origine. Pour ce groupe au format éclectique, il n’existe pas de répertoire ; c’est sur cette envie de créer un répertoire que se fonde la demande d’aide.

Real Time, par Lola Jacrot et Sandy Kalaydjian (4e année, Art)
« Real time » est un projet d’exposition interactive en Norvège, accompagnée de workshops. Filmée, l’exposition sera reproduite en temps réel à la HEAR.

Où est passé mon sang ?, par Léo Bizeul (5e année, Art)
Un projet de film intimiste, entre fiction et documentaire, avec des proches, qui ne se connaissent pas forcément mais qui peuvent avoir un lien entre elles.

ADN par la Troupe A+, par Ninon Epalle et Lydie Oganezof (3e année, Art)
Un projet né de la troupe Avenir #2, qui s’était rencontrée à la faveur d’un atelier théâtre organisé au TNS. Un projet est soutenu par le château d’Angleterre, établissement éducatif et pédagogique situé à Bischheim, le Centre Bernanos, etc. La troupe est constituée de huit membres, dont une metteuse en scène, comédienne professionnelle.

KSIL, par Jean-David Merhi (3e année, Académie supérieure de musique de Strasbourg) et Gabriel Jeanjean (DNSEP/master Art, 2017)
KSIL est un casque qui pourrait prendre la forme d’une installation immersive, destiné à être expérimentée par le public. Il est question de proposer une installation immersive, d’utiliser des capteurs neuronaux et d’utiliser le résultat de ces capteurs pour générer des images et des sons.

Exposition collective – Wellington – NZ, de Jeanne Vrastor (3e année, Art)
Le projet consiste en une exposition en Nouvelle Zélande, organisée en lien avec une artiste néo-zélandaise. Jeanne Vrastor et son amie néo-zélandaise partagent des thématiques communes autour du corps, qui nourrissent leur recherche artistique.

Plein la tête, par Anna Griot (5e année, Illustration) et Coline Aubert (5e année, Didactique visuelle)
Un projet porté par Les fourmis bleues, collectif de médiation artistique et scientifique, consistant à concevoir une mallette pédagogique sur le cerveau. Les porteuses de projet ont rencontré une chercheuse du Collège de France. L’association « L’arbre des connaissances » les aidera à diffuser la mallette dans des colloques médicaux.

Labirinti d’Intabolatura, par Lilia Dornhoff (3e année, Académie supérieure de musique de Strasbourg)
« Labirinti d’Intabolatura » est un ensemble constitué de quatre étudiants de l’Académie et du conservatoire de musique de Strasbourg inscrits dans des disciplines du département musique ancienne. Cet ensemble souhaite varier les registres dans un but d’accessibilité du public.

Tisseuses d’idées, par Louna Desvaux et Chloé Stenger (3e année, Design textile)
Un projet de tour du monde pour rencontrer des acteurs innovants du textile. Ce projet est né du questionnement des étudiantes sur les enjeux économiques, sociaux et de développement du textile.

Le Grand Voyage version courte, par Ange-Frédéric Koffi (3e année, Art)
Un projet d’exposition photos en off, lors d’une biennale africaine organisée au Mali. C’est une exposition individuelle qui est en cours ; les photos ont été prises au Mali.


Prochaine commission le 6 avril 2018 (remise des dossiers le 22 mars 2018)
Coordination du projet  : anne.guyonnet@hear.fr