La HEAR, à travers l’Académie supérieure de musique de Strasbourg et le Koninklijk Conservatorium Brussel ont officialisé des liens existants depuis plusieurs années par une convention de partenariat. Les deux écoles ont souhaité permettre à leurs étudiants de travailler ensemble au sein d’un orchestre symphonique transnational.

Le 21 novembre 2019, le public strasbourgeois de la Cité de la musique et de la danse a pu assister à un concert d’exception de deux orchestres symphoniques réunis. La même formation s’est produite deux jours après à Bruxelles. L’Académie supérieure de musique de Strasbourg–HEAR et le Koninklijk Conservatorium Brussel ont présenté un ensemble de 75 étudiants (40 issus de la HEAR et 35 du conservatoire bruxellois) représentant une dizaine de nationalités.

Masterclasses à Strasbourg et Bruxelles

C’est Amy Lin, pianiste et enseignante à la HEAR, qui a initié ses liens avec Bruxelles en donnant plusieurs masterclasses là-bas. « Je m’y suis rendue 3 fois, idem pour Jan Michiels, mon homologue belge, qui est venu à Strasbourg. Les masterclasses ont bien marché, il y avait toujours beaucoup d’étudiants » raconte Amy Lin.

Les deux enseignants et établissements, constatant le succès de ces échanges, ont souhaité officialiser leurs relations d’abord par ces deux concerts, puis par une convention.

Dynamique

« L’ensemble formé par l’association de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg–HEAR et du Koninklijk Conservatorium Brussel a pour objectif d’offrir aux étudiants une expérience professionnalisante valorisante dans le cadre d’un orchestre transnational (ndlr: dirigé par Nicolaus Richter, chef d’orchestre de renommée internationale)«  poursuit Amy Lin. « Nous avons constaté une grande dynamique entre les étudiants ! Ils ont vraiment donné le meilleur d’eux-mêmes » conclut-elle.

(Mis en ligne le 05.02.2020)


L'album photo du concert de l'orchestre symphonique de l’Académie et du Koninklijk Conservatorium Brussel le 21 novembre 2019