En parallèle de la formation initiale, la HEAR propose depuis 2016 une offre de formation continue permettant aux artistes et professionnel·les de la création contemporaine de confronter leur travail à d’autres pratiques et territoires artistiques.

« Être éditeur aujourd’hui », « Riso », « Moulage et reproductibilité en sculpture et céramique », « Livre Pop Up et ingénierie papier », « Super Position , techniques anciennes d’impression », « Concevoir une famille de caractères typographiques », « Approche de la couleur dans la gravure en relief et le monotype », « Mettre en oeuvre sa comptabilité », « Export, les mécanismes de la cession de droits à l’international », « La prise de vue en chambre photographique », « Think global! Areas of change in creator’s print and digital communication », etc. Depuis 2016, ce sont autant d’actions pédagogiques au format court, généralement de 4 ou 5 jours qui sont apparues dans l’offre de formation de la HEAR. L’idée ou plutôt l’enjeu, n’est rien moins que de permettre aux artistes de se former tout au long de la vie. En effet, ce ne sont pas des étudiant·es que l’on trouve dans ces workshops ; ils ou elles sont artistes, plasticiennes, typographes, imprimeurs ou éditrices, graphistes, scénographes, illustrateurs ou illustratrices, résolument engagé·es dans leur activité professionnelle.

Parce qu’elle les confronte à la nécessité permanente de renouveler les pratiques et les approches, d’aborder et d’éprouver de nouvelles techniques, d’élargir le spectre des compétences, de mieux appréhender des points de droit auxquels un nouveau projet les confronte,… se former au plus près et en compagnie d’autres artistes, quoi de plus enthousiasmant et indispensable !

Pertinence de la formation continue

La possibilité même de se former tout au long de la vie relève d’un droit très récent pour les artistes-auteurs puisqu’il n’est apparu qu’en 2012. Le fait de pouvoir continuer à se former permet à un·e artiste de repenser sa pratique, de s’adapter aux évolutions comme de s’ouvrir à d’autres techniques, d’échapper à la disqualification aussi. Autant de facilités auxquelles les étudiant·es ont naturellement accès dans le cadre de leur cursus mais qu’il est plus difficile de trouver à l’extérieur de l’école.

Une étude de préfiguration menée en 2015 avait précisément pour objectif d’évaluer la pertinence de développer une offre de formation continue élaborée depuis l’intérieur même d’une école, au travers notamment de cette façon particulière d’envisager la pédagogie de la création. Si la HEAR, du point de vue de ses équipements et de son organisation, des spécialités qui s’y développent, de ses enseignements, était en capacité de répondre à ces enjeux, il manquait l’impulsion.

Une première session de workshops a été mise en œuvre à l’été 2016. L’originalité des propositions rassemblées sous l’intitulé « École d’été » ayant suscité des retours enthousiastes, il n’en fallut pas plus pour inscrire cette nouvelle proposition dans l’architecture pédagogique de l’école. Aujourd’hui, la HEAR fait partie des rares écoles supérieures d’art qui ont investi le champ de la formation continue, parmi lesquelles on retrouve l’ENSP d’Arles, l’ENSCI à Paris, l’EnsAD à Paris, l’ISDAT à Toulouse et l’EESAB en Bretagne.

Un développement à l’échelle du Grand Est

Rapidement, après seulement deux sessions exclusivement estivales, des propositions de stages ont pu être déclinées tout au long de l’année. Aujourd’hui, elles se développent à raison d’une vingtaine et accueillent plus d’une centaine de stagiaires par an, venant de toutes les régions métropolitaines. Le pari a également été fait d’une inscription de ces stages sur l’ensemble du territoire du Grand Est. Pour se faire, la HEAR s’est appuyée sur le réseau des écoles supérieures d’art et de design de la région (Reims, Nancy et Metz/Épinal).

L’offre est construite dans le cadre d’une collaboration visant à s’appuyer sur les particularités de chaque établissement, en fonction de leur domaine de spécialité : édition et image à Épinal, création typographique à Nancy, etc. Le catalogue se développe autour d’une grande variété de pratiques : techniques d’impression (riso, gravure, sérigraphie), édition (pop-up, illustration, livre-objet), création typographique, moulage et volume, gestion et droit de la création, photographie, …. Ces formations drainent un public de tous âges, issu de toutes les régions. Récemment diplômés d’une formation initiale ou disposant d’un bagage professionnel déjà solide, les stagiaires savent qu’ils y trouveront l’exigence propre aux écoles supérieures d’art et de design ainsi qu’un accompagnement technique de haut niveau.


La formation continue sur le site de la HEAR