Cinq étudiantes de l’atelier de Didactique visuelle inscrites en Didactique médicale ont participé au Hacking Health Camp Strasbourg 2017, les 17, 18 et 19 mars et s’y sont brillamment distinguées. Elles nous restituent ici leur expérience.

L’objectif de ce Hackaton est de fédérer des compétences au service d’une santé 2.0. Cet évènement réunit sur un week-end près de 400 personnes : des porteurs de projet, des professionnels de la santé, des développeurs, des designers, des patients, des juristes… Autant de compétences nécessaires pour le défi fou de révolutionner le monde de la médecine numérique en seulement 48 heures !

De la perte de mémoire à la mucoviscidose, chaque équipe s’est consacrée à l’aboutissement d’une idée. Un événement plein d’émulation, arrosé de café et de peu d’heures de sommeil pour certains, une véritable occasion d’allier des savoir-faire hors pair à des connaissances pointues. Bref, une expérience riche en émotions, en caféine et en fausses notes (celles du karaoké). À refaire sans hésiter !

  • Fanny Baudequin a intégré l’équipe « SketchHub », qui a travaillé sur une application permettant aux médecins de modifier des modèles d’organes en trois dimensions, selon l’IRM spécifique de leurs patients. Ce projet ambitieux prévoit une prise en compte globale des antécédents du patient, permettant de visualiser en un coup d’œil l’ensemble de ses pathologies et de faciliter le dialogue avec l’équipe soignante à l’aide d’une évaluation de son vécu renseignée par le patient lui-même.
  • Noëlle Letzelter a intégré l’équipe « HappyExam », qui a développé un serious game destiné à rassurer et à expliquer aux enfants comment passer des examens médicaux
  • Alexia Autissier a intégré l’équipe de « Noa Loa » autour d’une application et d’un coussin connecté destinés au suivi et à l’accompagnement des patients en psychothérapie. Cette équipe a obtenu le prix des Coachs ainsi que le soutien du syndicat des médecins libéraux.
  • Loraine Gaultier a intégré l’équipe « Lymphometry » qui a travaillé sur un manchon connecté à une application en prévention de l’apparition d’un lymphodème au bras suite à un cancer du sein.
    Cette équipe a obtenu : le prix Alsace Business Angels, le prix ASIPSanté ainsi que le prix de la Meilleure Innovatio
  • Marianne Balabaud a quant à elle intégré l’équipe « Op-op » qui a travaillé au développement d’une bibliothèque d’illustrations médicales animées. À noter que cette équipe comprenait également deux anciens étudiants de l’atelier de Didactique visuelle : Hélène Bun et Guillaume Malecamp, respectivement diplômés en 2014 et en 2013 (spécialisés en Didactique médicale). Cette équipe a obtenu la meilleure note des Jurys.                                                                          

(mis en ligne le 11.06.2017)