Les options Design de la HEAR à Mulhouse et Art-obje (atelier verre) à Strasbourg, en partenariat avec la China Art Academy (CAA) à Hangzhou présentent à la Biennale Internationale Design Saint-Etienne l’exposition #Molds 铸造 21, qui interroge le processus du moulage industriel et son hybridation numérique.

« Le projet a été développé sur deux ans avec le Centre International d’Art Verrier (CIAV) de Meisenthal, autour d’une complicité de l’atelier Verre et de l’option Design de la HEAR. Par la suite, s’est greffé au projet une ouverture sur la Chine », explique Jean-François Gavoty, enseignant à la HEAR et l’un des coordinateurs du projet. L’idée était d’interroger, à travers la collection de moules industriels du CIAV, la continuité des symboles et l’évolution des imaginaires du moulage. « Objet emblématique de la modernité, le moule est aujourd’hui hybridé par la chaîne de production numérique à l’échelle globale : dans des formes en creux du 20e siècle, les étudiants ont « moulés » des idées du 21e », poursuit Jean-François Gavoty.

Accès aux ateliers

Les étudiants de la HEAR ont eu accès aux ateliers Verre et Céramique de l’école et à l’atelier du CIAV de Meisenthal. Ils ont pu ainsi investir ces matières de manière très expérimentale. À distance, les étudiants de China Art Academy ont quant à eux fait des propositions associant le son ou la lumière. « C’était intéressant de voir comment les étudiants, d’un bout à l’autre de la planète, se sont emparés du projet », raconte Nathalia Moutinho, enseignante en Design et coordinatrice du projet, « malgré une symbolique différente due à une différence des cultures, la manière d’aborder la notion de moule est très proche. Si l’on enlève les cartels d’exposition, on ne saurait pas dire si c’est le travail d’un étudiant français ou chinois ! »

24 projets exposés

Une très grande variété de propositions est présentée à la Biennale Internationale Design Saint-Étienne : certaines utilisent le verre ou la céramique, d’autres le répertoire graphique des silhouettes numérisées de la moulothèque, l’histoire ouvrière locale, les conditions de prolifération du végétal dans certaines formes, la vitrification sans énergie, le son, le souffle, des symboles taïoistes, etc. En parallèle, deux films – l’un réalisé en Chine, l’autre en France – présentent l’ensemble des propositions. Le tout dessine un panorama d’appropriations artistiques de la notion de moule au 21e siècle. En tout 24 projets sont exposés à la Cité du Design : 11 ont été réalisés par les étudiants de Design et Art-Objet de la HEAR et 13 par les étudiants de CAA en Chine. 

— Étudiants : Cléo Jouve et Axel Bidault, Carlotta Sanna, Marilou Rosambert et Claire Vauquois, Mathias Anger, Raphael Golja, Valentin Rochefort, Emma Dupré, Marion Barré, Davy Toussaint, Manon Crochard, Mélanie Battochi, 姚浩澜 Yao Haolan, 俆白 Xu Bai, 陈芷豪 Chen Zhiha, 铁源 Liu Tieyuan, 阮晓晴 Ruan Xiaoqing, 滕家琪 Ten Jiaqi, 吴澍玥 WU Shuyue, 杨璧聪 Yang Bicong, 姚佳宁 Yao Jia Ning, 郭最 Guo Zui
— Enseignants : Nathalia Moutinho (HEAR), 郑靖 Zheng Jing (CAA), Yeun Kyoung KIM (HEAR), 阮悦来Ruan Yuelai (CAA), Cyrille Bret (HEAR), Jean-François Gavoty (HEAR)
— Équipe de réalisation : Clément Debras, Juliette Defrance, Théo Leteissier, Philippe Chadelat