Trois étudiantes de la HEAR exposent leur travail autour du chanvre au Musée du textile de Wesserling.

Après des présentations aux Design Weeks de Milan et Paris, retour au cœur du bassin industriel du textile !
Cette exposition est le fruit d’une collaboration initiée en 2018 entre les professeures et étudiant·es de l’option Design textile de la HEAR à Mulhouse et Design de l’ESAD de Reims. Pendant plus d’un an, les étudiant·es se sont rencontré·es à Mulhouse et Reims pour réfléchir sur cette fibre naturelle qu’est le chanvre et comment ce dernier peut être utilisé.

Trois projets sont actuellement présentés dans l’exposition éphémère « Fibres végétales d’antan et d’avenir » :

  • WOVEN MEETING, de Cécile Le Picaut (HEAR) et Aline Riehl (ESAD)
    L’objectif du projet est d’envisager le métier à tisser en 3D afin d’obtenir une forme auto-structurante mettant à profit les propriétés d’accroche du chanvre.
  • GUIPURE, de Chloé Leroy (ESAD) et Juliette Planchon-Clément (HEAR)
    Ce travail réinvente la guipure moderne et le picot breton ; il explore le motif extrudé en 3D à l’aide d’un process simple : une trame constituée de clous sur un panneau en bois, sur lesquels sont tendus le fil.
  • SYMBIOSIS, de Maëlle Charpentier (HEAR) et Victor Le Fessant (ESAD)
    Le projet propose la rencontre de deux produits à base de chanvre, le papier et le feutre d’isolation. Cette nouvelle matière homogène, structurante et légère favorise l’absorption acoustique, l’isolation thermique et le confort.

Pour en savoir plus sur le projet
Site du Musée Textile du Parc de Wesserling