Depuis 2007, le programme Égalité des chances de la Fondation Culture et Diversité permet d’accompagner des lycéen·ne·s issu·e·s des milieux modestes dans la préparation des concours d’entrée des écoles d’art et design. Une trentaine de lycéen·ne·s ont passé une semaine à la HEAR pour découvrir son quotidien.

Ils·elles sont venu·e·s de toute la France et ont découvert les différents ateliers des sites d’arts plastiques de Mulhouse et Strasbourg. Ces 30 lycéen·e·s, repéré·e·s en fin de classe de première par leur enseignant d’option artistique, font partie du stage Égalité des Chances pendant leur année de terminale. Constitué de cours pratiques (dessin, volume, photo), de cours théoriques (écriture, histoire de l’art, constitution d’un dossier), de visites d’expositions et de rencontres avec des professionnels, ce stage leur permet d’augmenter leurs chances de réussite aux concours des écoles d’art et design.

Ateliers
« Une semaine dans l’année est consacrée à la visite d’une école partenaire (ndlr: vingt écoles d’art et de design françaises font partie du programme Égalité des Chances) », explique Lucile Arnould en charge du programme. « Ces cinq jours leur permettent de voir si le fonctionnement d’une école d’art et design leur convient. Certains passeront les concours d’entrée, d’autres non. C’est une semaine importante dans le programme ! », poursuit la chargée de mission.

Sérigraphie, verre, volume, photographie, teinture naturelle, les lycéen·e·s ont pu tester un grand nombre d’ateliers . « C’était intéressant de découvrir autant de techniques ! Il y avait à chaque fois des étudiants qui nous accompagnaient dans les ateliers, on a pu échanger sur les différentes pratiques découvertes et sur la vie à l’école » raconte un lycéen enthousiasmé.

Scénographie
Quand nous les rencontrons en fin de semaine, la classe de lycéen·e·s se trouve à l’atelier de Scénographie à Strasbourg. Des étudiants leur expliquent leur cursus à la HEAR et le métier de scénographe. « Ils avaient l’air intéressés par le sujet ! C’est toujours plaisant de rencontrer ce type de public et de partager son quotidien avec eux », raconte une étudiante de l’atelier.

La semaine s’est achevée sur un vernissage des travaux réalisés durant ces cinq jours, un moment convivial avant que les lycéens ne se quittent et  retournent dans son lycée respectif. « Au début de la semaine, personne ne se connaît, à la fin de la semaine il y a des pleurs car ils sont tristes de se quitter ! » s’amuse Lucile Arnould. La HEAR souhaite plein de réussite aux concours pour cette promotion !


Plus d'informations sur le stage Égalité des Chances