A l’occasion de l’exposition des Diplômes qui s’est tenue du 17 au 19 septembre, neuf prix ont été décernés à des diplômé.es de la Haute école des arts du Rhin –  Art, Design, Communication et Musique de la promotion 2021*.


Prix Art de la Ville de Strasbourg : Medhi HIVERT

DNSEP/Master Art (Le Plateau, Mulhouse) – Ig : @medoushki_jms
La diversité des travaux et des approches, la sincérité des candidat.es, leur capacité d’adaptation de présentation de leurs travaux à un espace plus contraint et une séquence plus courte de temps que celle du diplôme ont été saluées par le jury. Medhi HIVERT s’est distingué, notamment par son entrain à approfondir le sujet des sous-sols d’un point de vue sonore, visuel ou historique. Que ce soit par l’entrée archéologique ou par l’entrée touristique : un travail jugé absolument convaincant!
“L’énergie dégagée par les espaces m’attire. J’explore les empreintes d’un lieu, les situations et les rencontres qui tissent mes rêveries. Ces enchaînements phénoménologiques brodent des paysages sensoriels instantanés; odeurs, lumières, sons, textures s’enchaînent et s’accordent pour construire l’espace. L’ensemble indissociable de ces éléments crée l’expérience. [ …]”

— Membres du jury : Anne BARRAULT – galeriste, David CASCARO – directeur de la HEAR, Paul LANG – directeur des musées de Strasbourg et Gretel WEYER – artiste.


Prix Communication de la Ville de Strasbourg 
:  Hannah PUZENAT

DNSEP/Master Didactique visuelle – Ig : @hannah__puzenat
Le jury a noté la grande qualité et la diversité des travaux présentés ainsi que la capacité des candidat.es à s’investir pleinement dans des projets complexes mobilisant les champs de la création contemporaine et de la recherche.  Touché par la sensibilité des candidat.es dans la présentation de leurs travaux, il a insisté sur le caractère professionnel et très riche des échanges, se réjouissant des perspectives professionnelles déjà affirmées des canditat.es et a tenu à distinguer Hannah PUZENAT pour son travail autour des territoires et pays contés.

“Beni saf, Tiaret, Oran… Des villes qui résonnent depuis mon enfance. Au départ, c’était comme des histoires.  Comme si  l’évocation de ces lieux lointains était toujours précédée de “il était une fois…”. L’Algérie, un pays, celui de mes grands-parents, aussi réel que les contrées lointaines des contes. […]”

— Membres du jury : Alizée AVICE – magazine Kiblind, Jean François HURTH – responsable de Loft Factory, Christine RITZENTHALER – directrice des études HEAR et Florian SIFFERT – responsable du cabinet des estampes (Musées de Strasbourg).


Prix Musique de la Ville de Strasbourg : Pierre-Loïc LE BLIGUET

DNSPM/Master Percussions classiques.
Ce prix est décerné au meilleur récital de fin d’année du Master 2ème année et/ou globalité des résultats de l’année scolaire en cours si des étudiant·es sont ex aequo. Avec une note de 20/20 à l’issue du concert examen, Pierre-Loïc Le Bliguet a soutenu son mémoire et a également obtenu la meilleure moyenne du semestre 4 du Master.

“S’incarnant dans nos pas, accompagnant nos mouvements et pulsant notre quotidien, le rythme constitue notre expression vitale primaire. Il suffit d’ouvrir les yeux et de tendre l’oreille : telle une loi implacable, il régit notre monde. véritable artère musicale, il est un vecteur collectif émotionnel et énergique profond. […]”

—  Membres du jury : Vincent Dubois – directeur de l’Académie supérieure de musique et Gilles Oltz – conseiller aux études supérieures Licence/DNSPM et Master.


Prix Design de la Ville de Mulhouse : Tristan Moana ENGEL
DNSEP/Master Design – Ig : @wanderove

Le jury souligne l’investissement des candidat.es, leur capacité à présenter et expliquer leurs travaux et le caractère très abouti des projets présentés. Le jury a apprécié la belle diversité des approches, relevant de pratiques très différentes rendant la séance particulièrement riche et le choix complexe.
Le travail de Tristan Moana ENGEL a particulièrement séduit par ses multiples dimensions, humaines, sociales, individuelles. Sa capacité à expliquer et partager avec clarté et enthousiasme sa démarche et mettre en exergue la dimension vitale du travail de création d’objet en milieu carcéral.

“Pour les personnes détenues, ces créations témoignent bien plus que d’une simple amélioration de la vie quotidienne. Elles représentent : une nécessité vitale, une urgence extrême et une stratégie de survie. La notion de design ne se révélerait-elle pas à ce moment-là?”

—  Membres du jury :  Anne Claire BOYARD – responsable du pôle culture à la Ville de Mulhouse, Alexandre POULAILLON – artisan d’art, Sonia VERGUET – designer et Noemi BAEUMLER PEYRE – coordinatrice générale du site d’arts plastiques de Mulhouse HEAR.


Prix Scénographie SAS-3B :
 Nathania PERICLES
DNSEP/ Master Scénographie – lg : nathaniapericles

Le prix récompense le spectacle Appoint , qu’elle veut comme « un souffle d’espoir, un bouquet de vie dans ce contexte de crise pluridimensionnelle qui caractérise Haïti.»

“Enfance ; Femme ; Apparence ; Race ; Pouvoir ; Masque ; Esthétique ; Illusion ; Appoint.”

— Jury A composé de Bettina BOUSLEIMAN – architecte, Guillaume SINTES – maître de conférences en danse, Marie SZERNOVICZ – scénographe, Jonathan DEBROUWER – artiste du Collectif La Horde, Myriam MIHINDOU – artiste.


Prix jeune talent de l’Académie d’Alsace des Arts, Sciences et Lettres : 
Marguerite OUTHENIN CHALANDRE
DNSEP/Master Design textile – Ig : @magganrita

“Transformée par cette pause inédite planétaire en cette période Covid, la nature reprend ses droits.”

— Jury A composé de Pierre Jean SUGIER, Alexander WOJDA et Dénia BEN EL HABBES BAHADIR


Prix Jeune talent de l’Académie d’Alsace des Arts, Sciences et Lettres : Anne DELERUE
DNSEP/Master Art, groupe Narraction – Ig : @anne.delerue

“Traduction d’une transformation ; traverser les pleines, transmuter les plaies, trouver sa place.”

— Jury B composé de Philippe DOLFI, Karin GRAFF et Yves IFFRIG

 

Prix jeune talent de l’Académie d’Alsace des Arts, Sciences et Lettres : Martin SCHULTZ
DNSEP/Master Art-Objet – Ig : @martinschultz__

“Moi je suis la vieille roue rouillée. Je trouve que ça sonne bien la vieille roue rouillée, ça fait rou illé vieille ieille c’est pas mal…”

— Jury C composé de Bernard GOY, Roberta HURSTEL, Eddy VINGATARAMIN et Madeleine MILLOT DURRENBERGER


Prix du multiple – Bourse Louise Desrosiers  :  Harmonie BEGON

DNSEP/master Design, 2018 – Ig : @harmonie.begon

pour son projet “Betschdorf”

— Jury composé de Bruno BRESSOLIN – plasticien, Fanny HARDY – graphiste, Amy LIN – pianiste, Laurence RAVANEL,  Fred RIEFFEL – designer et Mathieu SAPIN – illustrateur.
* Le Prix du Multiple est ouvert aux jeunes diplômé·es dans les 5 ans après leur DNSEP.


Publié le 20 septembre 2021