Du 15 au 17 octobre 2021, la Biennale internationale de design graphique de Chaumont a décerné les prix de son 25e concours étudiant·es, sur la thématique «Ce monde que nous partageons».
Les projets d’Éloise Vo (DNSEP Communication graphique 2021) et de Maÿlis d’Haultfœuille (DNA Communication graphique 2020) comptent parmi les lauréat·es et finalistes de cette édition.

Lors de la remise des prix, le jury international composé de Monika Grūzīte, Xavier Barrade, Floriane Misslin et Stéphane Buellet ayant distingué 5 projets lauréats parmi 104 proposés par 192 étudiant·es provenant de 13 pays (France, Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Belgique, Suisse, Bulgarie, Chine, Taïwan, Russie, Pologne, République tchèque, Slovaquie) a souligné l’exemplarité du projet Hello Worker d’Éloise Vo, à la fois sur le fond et la forme.


Hello Worker – présentation :
Hello Worker est une série d’éditions automatiques, examinant sous la forme de livres la valeur du travail sur Amazon Mechanical Turk (AMT). Lancée en 2005 par Amazon, cette plateforme de crowdsourcing vise à faire effectuer par des humain·es, des micro-tâches plus ou moins complexes, pour lesquelles les travailleur·euses perçoivent une rémunération minime. Cela consiste souvent à analyser ou à produire des données afin de développer les intelligences artificielles lorsque celles-ci sont encore peu performantes, dans le cas de l’analyse du contenu d’images, par exemple.
Aux travailleur·euses, AMT promet ainsi de développer une source de revenus supplémentaire, depuis son ordinateur, en travaillant chez soi, quelques minutes, par-ci, par-là… Ce déplacement du travail au sein « d’un environnement hybride, numérique et non numérique » (Vial, 2013), échappant aux réglementations territoriales du travail, ainsi que la nature atomisée de ces micro-tâches, compliquent particulièrement l’appréciation de la valeur de cette activité, en argent et en temps. Comment produire des données permettant sa comparaison avec des formes plus traditionnelles d’activité ? Comment se saisir de la forme éditoriale afin de mieux appréhender les conditions du micro-travail et la valeur de ce travail qui tend à être dissimulé au sein d’une boîte noire ?


Ces distinctions confortent la pédagogie de l’atelier. Ces deux projets ont en effet été développés dans le cadre du cours d’éditions génératives de Loïc Horellou et Jérôme Saint-Loubert Bié :
« Cela fait environ 7 ans que nous travaillons sur ces questions. Nous proposons aux Année 3 de concevoir des projets éditoriaux imprimés : des livres en papier générés à partir de corpus de données massives, traitées à l’aide d’algorithmes et de processus d’automatisation. Les étudiant·es interviennent tant dans les questions de mise en forme graphique que dans l’élaboration des programmes informatiques qui permettent de récupérer et de traiter les données (textes, images, vidéos) qui seront utilisées comme contenus des publications. Nous avons d’ailleurs compilé d’intéressantes réalisations, plusieurs années de travaux d’étudiant·es sur un site dédié ! »

La biennale 2021 proposait également deux expositions. L’une de Fanette Mellier dont la scénographie a été réalisée par Grégoire Romanet, tou·tes deux ancien·nes étudiant·es et qui ont donné une conférence à 2 voix sur ce travail. L’autre expo, également doublée d’une conférence, a mis à l’honneur le travail de Michel Lepetitdidier  – ancien enseignant de l’atelier dont la publication monographique est le fruit d’une collaboration avec les Éditions 205, notamment Florence Roller, ancienne étudiante.

Une édition qui traduit une belle dynamique de l’atelier ! Histoire à suivre, donc. Rendez-vous à Chaumont en 2023?


•  Éloïse Vo, DNSEP 2021  Instagram
•  Maÿlis d’Haultfœuille, DNA 2020 Instagram (son projet a été finalisé à la HEAD où elle poursuit maintenant ses études)
 Fanette Mellier Site web
•  Grégoire Romanet Site web
•  Michel Lepetitdidier Expo à la Biennale

Site de la Biennale - le concours
Instagram de l'atelier Communication graphique - HEAR
Site de l'atelier Communication graphique - HEAR


Josy Coutret • Publié le 08 novembre 2021