Dans le cadre du cycle international de workshops « Brick’s and more », une série de workshops franco-allemands de céramique « Fabriquer, Cuire, Exposer » est proposée, successivement en France (2022) puis en Allemagne (2024). Du 10 au 15 octobre, le premier workshop a rassemblé des étudiant·es des ateliers terre de la HEAR et de l’école Burg Gebieschenstein de Halle sur le site de la Briqueterie Les Rairies Montrieux, entreprise partenaire. Une séquence riche de partage : ils et elles ont pu confronter leurs savoir-faire, techniques et cultures, s’enrichissant des pratiques des uns et des autres et de l’expérience des professionnel·les à l’œuvre, le temps d’une immersion ! Un projet soutenu par l’OFAJ.

Fabriquer, Cuire, Exposer : c‘est le programme de ces 2 workshops interculturels.
Les étudiant.es dont les projets ont été sélectionnés en juin dernier y sont amené·es à créer, cuire, exposer ensemble des œuvres en terre. Création, échange interculturel et en milieu professionnel, l’expérience originale est menée autour de la brique industrielle dans les différentes phases de sa production : fabrication et cuisson en France au sein de l’entreprise Les Rairies Montrieux, puis installation et monstration en Allemagne à Halle.

La fabrication et la cuisson étaient donc au menu de cette 1ère semaine en immersion sur le site industriel Les Rairies Montrieux. Au cœur du Val de Loire, dans les carrières à ciel ouvert de l’Anjou,  la briqueterie extrait et façonne sur place l’argile crue, matière première de ses productions – carreaux, céramiques et briques prisés par nombre d’architectes, artisans et bâtisseurs en France et à l’international. C’est dans cet environnement qui cultive un savoir-faire ancré depuis des générations qu’un véritable atelier provisoire a pris forme en cette semaine d’octobre, rassemblant 24 étudiant·es.  Une tonne de briques alvéolées molles ont été mises à leur disposition. Ils et elles ont pu cuire leurs œuvres dans des fours à bois parmi les briques industrielles. La brique alvéolée s’est révélée un exceptionnel support de création, et le groupe a pu travailler dans des dimensions inhabituelles. Les échanges d’expérience avec les ouvrier·ères de l’entreprise – qui connaissent les particularités de la terre locale sur le bout des doigts – ont notamment été très appréciés des jeunes créateur·rices !

A l’initiative du projet, Clémence van Lunen, artiste céramiste, enseignante et responsable de l’atelier terre de l’option Art-objet de la HEAR :

« Notre ambition est de préparer les étudiant·es à la vie professionnelle via 3 étapes : création, cuisson, exposition. 3 étapes où nous valorisons les compétences spécifiques de nos partenaires, en interrogeant leurs cultures esthétiques et pédagogiques respectives. Le déroulement des workshops hors cadre scolaire (cadre industriel, artisanal et professionnel) permet aux étudiant·es de vivre en commun des expériences qu’aucune école ne peut offrir, en raison des dimensions et des moyens importants mis à disposition par l’industrie. Un grand Merci à l’équipe des Rairies Montrieux pour leur chaleureux accueil et leur générosité dans l’échange ! » 

La formation dispensée à l’atelier terre est en effet basée sur la synergie des partenaires et la mobilité européenne avec l’idée de favoriser la circulation d’idées, la mise en commun de travaux de recherche, les échanges interculturels, l’apprentissage par les pairs, l’acquisition de savoir-faire techniques et de connaissances intersectorielles. Les patrimoines historiques et culturels étudiés sont mis en comparaison avec les modes de production céramique actuels, qu’ils soient traditionnels ou industrialisés. L’immersion dans différents environnements (zones rurales, urbaines, post-industrielles) permet de découvrir des territoires dans leurs dimensions socio culturelles, historiques, économiques et de comprendre les liens entre passé et présent.
« La céramique, du paléolithique à aujourd’hui, dans ses développements artisanaux comme industriels, se prête particulièrement bien à la coopération interculturelle, aux échanges intersectoriels, et à la réflexion collective qui seront les clés de l’excellence artistique et de la compréhension de l’Europe comme héritage culturel commun. »

Le programme des workshops a été co-conçu avec l’équipe de l’atelier terre de l’école Burg Gebieschenstein de Halle rencontrée à l’occasion d’une visite dans le cadre du programme Erasmus+.

 Martin Neubert : apprenti potier chez Christine Freigang à Bürgel (1984-1986), il entreprend des études de céramique à l’Université d’art et de Design Burg Giebichenstein de Halle où il deviendra ensuite professeur invité puis intérim avant d’être titularisé en 2009. Il participe à de nombreux projets internationaux et expose à l’international : Autriche, Etats-Unis, Chine…
 Nina Zahl : Ella a étudié la sculpture / céramique à la Burg Giebichentstein Kunsthochschule Halle. Après avoir travaillé en freelance, elle est retournée à Burg en 2017 en tant que conférencière et artiste au département des beaux-arts (Céramique). Elle assiste le professeur Martin Neubert dans l’enseignement et l’organisation du cours de céramique.
 Olivier Chouteau, artiste invité, est spécialisé dans la céramique et grand connaisseur des terres locales puisque vivant dans la région. Il est professeur à l’Ecole des beaux-arts du Mans.
 Clémence van Lunen a participé à de nombreuses expositions et est présente dans les collections de plusieurs musées européens. Passionnée par la transmission, elle a initié « European Ceramic Art School Project » en 2014, dans la lignée duquel « Brick’s and more » s’inscrit.

Site de Rairies Montrieux
Site de la Burg Giebichenstein Kunsthochschule Halle
Page Ateliers Art-Objet
Page Enseignants Art-Objet