Vous avez dit professionnalisation ? Assurer la mise en contexte professionnel de ses étudiant·es, c’est une des missions de la HEAR. Et c’est dans cette optique qu’a été pensé le projet mettant en relation les étudiant·es en Année 3 Design du site de Mulhouse et les professionnel·les du Musée Tomi Ungerer de Strasbourg.

Le Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’illustration, représenté par sa directrice Anna Sailer et son assistante de conservation Morgane Magnin, a initié une collaboration avec la HEAR dans le but de faire concevoir un type d’assises amovibles destiné à l’espace de projection et conférence se trouvant à l’entrée du musée.

L’idée était de rendre l’espace en question modulable en imaginant un type de mobilier flexible – transportable et stockable – qui permettrait soit d’asseoir un auditorat d’une trentaine de personnes, soit au contraire de libérer la pièce pour des accrochages ou vitrines. Le cahier des charges était clair : le musée recherchait la simplicité de fabrication et d’utilisation, la fonctionnalité, et la sobriété esthétique afin que ces assises puissent se fondre dans le décor quelles que soient les circonstances. Un projet concret et bien délimité, émanant d’un besoin réel et nécessitant un résultat. Un projet à la fois pédagogique et professionnalisant donc.

Ce sont les étudiant·es en 3e année Design qui ont travaillé d’octobre à décembre sur cette demande et présenté officiellement sept projets individuels et un projet en binôme aux responsables du musée lors de la journée de restitution du 18 décembre, basée sur le principe d’un concours. Chacun·e avait joué le jeu : les propositions se sont avérées inspirées et qualitatives et les membres du jury, “bluffés”, ont dû faire un choix difficile.

Le projet de Sarah Cadau a été retenu : une proposition de tabourets cubiques, emboitables pour former une banquette, et dont une des faces dessine les initiales de l’illustrateur Tomi Ungerer. Son idée sera donc peaufinée, puis les assises réalisées « en interne » par l’équipe de menuisiers du service des musées de Strasbourg, avant d’être mises en place dans le musée. Le jury a également décidé de soutenir la production en pièces uniques des propositions de Mathéo Le Guillou (des poufs recouverts de vinyle argenté) et Malo Villeroy (un siège en deux pièces sur le principe de la chaise à palabre africaine).

Projet pédagogique porté par les enseignants Fred Rieffel (Design) et Arnaud Finix (atelier Bois). Avec les étudiant·es : Sarah Baumann, Oriane Blet Bonvillain, Sarah Cadau, Mathilde Duthoit, Mathéo Le Guilloux, Lucie Lesne, Léontine Maniak, Lison Rouzeau et Malo Villeroy.

Page du Musée Tomi Ungerer