Nouvelle année qui débute, nouvelle session de workshops ! L’équipe pédagogique a concocté un programme diversifié grâce auquel les étudiant·es mulhousien·nes pourront déployer toute leur inventivité !

  • Justine SHIVAYExister – Coexister – Synchronisax
    Revêtir le·s masque·s le temps et l’espace d’une interstice. Repenser les imaginaires déjà établis. Phosphorer en mouvement, en archipel. Conter en polyphonie·s, polymorphie·s. Exister – Coexister – Synchronisax. Voilà le mantra qui sera utilisé comme motif/spiral durant ce workshop. Une installation hybride, en constant mouvement et qui convoquera de multiple médiums/médias, sera générée par le collectif.
  • Attila FARAVELLIField recording and more
    Une série d’exercices d’enregistrement sur le terrain (en intérieur et si possible en extérieur) sera proposée aux participant·es et les implications théoriques possibles (en termes de prémisses et de conséquences) de ces pratiques seront discutées. Il sera également proposé aux participant·es d’utiliser les Aural Tools, une série d’objets simples dont le but est de documenter les processus matériels et conceptuels de la pratique de production sonore de certains musiciens.
  • Chloé MATHIEZ-DUYCKAERTSDessin Brutal
    Workshop centré sur les différentes approches du dessin : le “Fan Art”, la reprise en dessin de séquences vidéo choisies sur internet, la bande dessinée, la reproduction de photos issues de la presse, entre autres. Après la découverte du monde de l’édition underground, des fanzines et des livres d’artistes, une édition collective sera réalisée.
  • Guillaume GREFFOù habitez-vous ?
    Questionner les relations que nous entretenons avec le(s) territoire(s) où nous vivons, voilà l’objectif de ce workshop. Qu’il soit urbain, périurbain ou rural, ce territoire a des spécificités, des particularités qui lui sont propres. Les étudiant·es seront encouragé·es à suivre la piste de ces particularités en s’appuyant sur la notion de biorégion, chère à Gary Snyder – poète et penseur de la Deep Ecology, et devront répondre au quizz biorégional par une recherche photographique.
  • Jeanne GOUTELLEData Textile
    Expérimentations de techniques artisanales textiles dans la représentation de données à grande échelle.
  • Alice RICCIProcessing + knitting + data
    Comment rendre visible et donner du sens à des données qui au premier abord sont opaques, en mariant une approche didactique et l’utilisation de techniques traditionnelles de tricot ? Initiation à la programmation avec Processing.
  • Louise FAUROUXD’après Image
    Post-gender, post-apocalypse, post-humain, post-industriel, post-internet, post-world, post-réalité, post-?… Quel lien entre Apichatpong Weerasethakul, Kim Kardashian et les Sims ? Invitation à spéculer et créer autour de la postérité à travers la vidéo et l’image en mouvement, en mélangeant des prises réelles au sein de la ville (et alentours) et ses propres archives.
  • Claire BOULLERewind
    À partir de son propre vocabulaire formel, chromatique, échelle et vocation éventuelle, chaque étudiant·e sera convié·e à prendre possession et à réinventer, autant que possible, ce médium volant. Il s’agira de construire en binôme un « objet volant » à grande échelle. Chaque étudiant·e sera libre de prendre appui sur l’air et de quitter le sol.
  • Pascal POYETLe livre est dans le texte
    Ce workshop proposera une approche expérimentale de l’écriture doublée d’une réflexion sur le langage, articulées à un questionnement du et par le montage. On scrutera la « vie sociale des mots » et reconsidérera ce qu’on appelle « grammaire ». Puis « rangeant » la matière écrite de ces expérimentations, on en constituera ce qu’en édition on appelle le « chemin de fer » : déploiement dans l’espace de l’organisation d’un ouvrage. À son montage, chacun donnera une forme performée et une forme reliée.
  • Lucie PONARDTerritoire émaillé
    Il s’agira d’envisager la création en relation avec le territoire qui l’accueille et de développer des manières alternatives de produire et créer, plus respectueuses de l’environnement. Révéler les couleurs et textures spécifiques à certains paysages permet de développer de nouveaux langages esthétiques et de nouvelles relations entre les habitants et leur territoire.
  • Hugo SCHÜWER-BOSSOne Shot
    Un one shot désigne en musique un enregistrement en une seule prise ; en informatique il s’agit d’un développement utilisé une seule fois pour réaliser une tâche particulière et qui ne sera plus réutilisé par la suite. Durant ce workshop, les étudiant·es devront donc réfléchir, expérimenter et définir un geste unique sur un support choisi : un coup de brosse, un coup de genoux, un trait de crayon, un impact, un déchirage, une découpe…
  • Hannah KINDLERAvatars, alter ego’s and textile protheses
    The students will experiment with textiles in the form of clothing objects, masks and metamorphic objects in space and on the body in performative actions. With the help of these « textile prostheses » , they will examine different physicalities. Based on performative exercises, avatars or alter egos can emerge and transform into sculptural and wearable clothing objects. The students will question how clothes « frame » the body and what kind of movements and feelings they evoke.
  • Matias TRIPODIDanse et design
    L’objectif de ce workshop sera de partager une certaine manière de travailler dans la danse, de favoriser la transdisciplinarité et créer des projets artistiques à l’issue de cette expérience. Les étudiant·es vont traverser des processus de création en danse où la communication du mouvement et le lien avec le langage seront mises au premier plan.


    Du 07 au 10 novembre 2022
    HEAR à Mulhouse — 3 quai des Pêcheurs
    Workshops réservés aux étudiant·es de la HEAR


    / ! \
    Cette nouvelle session de workshops se clôturera par une exposition ouverte au public le jeudi 10 novembre. Laissez-vous guider par la créativité !

    Tranches de Quai, 41e !