Créé en 2014 sous l’impulsion d’Ivan Fayard, artiste et professeur à la HEAR à Mulhouse, l’Écran consiste en une imposante surface murale détourée de 336×900 cm qui accueille plusieurs fois par an, sur invitation, une nouvelle œuvre réalisée par un étudiant.

« Je réfléchissais à la création d’un nouvel outil pédagogique dans l’atelier peinture, un outil qui serait un satellite du Plateau (ndlr : l’option Art de la HEAR à Mulhouse) et qui offrirait aux étudiants les conditions quasi-professionnelles d’un lieu d’exposition, tout en restant un lieu de discussion, de travail et de réflexion », explique Ivan Fayard.

Viabilité du projet, échéance, budget de production, vernissage, toutes les conditions sont là pour que l’étudiant puisse se projeter dans une situation professionnelle.

Explosion artistique

Sur invitation, les étudiants (de la première à la cinquième année en option Art) proposent un projet artistique qui tient compte des spécificités de l’Écran : format panoramique, échelle gigantesque, mise en peinture à la verticale et surtout pas de peinture à l’huile en raison du caractère éphémère de chaque œuvre.

« C’est un outil pédagogique vraiment intéressant, j’ai assisté à de véritables « explosions » dans la pratique artistique de certains », raconte Ivan Fayard, « passer d’un très petit format travaillé à l’horizontale à un gigantesque panorama peut vraiment aider des étudiants à déployer leurs ailes. »

Défi

Depuis sa création en 2014, onze projets ont été réalisés et autant d’étudiants qui ont relevés le défi de ce géant. « Il y a vraiment une part d’imprévu avec cet outil singulier. L’étudiant–artiste découvre au fur et à mesure son travail et parfois, ce n’est pas à quoi il s’attendait au vu des contraintes très particulières de l’endroit », poursuit Ivan Fayard, « mais c’est pour ça qu’on est bien dans une école ! On donne des échéances d’une galerie ou d’un centre d’art, mais s’il y a un peu de retard, ça ne sera pas dramatique. »

Pour découvrir le douzième Écran, il faudra patienter jusqu’au mois de décembre. C’est actuellement une étudiante de troisième année, Léna Guicquéro, qui travaille sur ce gigantesque format.

(mis en ligne le 15.11.2018)


L'Écran est sur Instagram...
... et l'option Art/Le Plateau aussi !