L’industrie textile est l’un des plus grands pollueurs de la planète. Sensibles aux questions écologiques et environnementales, Louna Desvaux et Chloé Stenger, deux étudiantes en Design textile à la HEAR à Mulhouse ont décidé de parcourir le globe et rencontrer des créateurs, designers et entreprises éco-responsables.

C’est lors d’une balade autour du lac d’Annecy qu’elles ont une révélation. Dans cet écrin de nature chatoyante, Louna Desvaux et Chloé Stenger décident de sauter le pas : « allons rencontrer les acteurs du textile éthique du monde entier ! » Cette décision est le fruit d’une longue réflexion commune sur les questions environnementales et sociétales de l’industrie textile qu’elles partagent depuis leur rencontre en première année à la HEAR à Mulhouse. Leur pratique artistique se développe en même temps que leur engagement écologique. « On a découvert, au fil de nos recherches, une multitude d’alternatives eco-friendly à la production textile », explique Louna, « malheureusement elles sont peu connues ! » C’est là qu’intervient Tisseuses d’idées, leur projet de tour du monde. Conçu comme une démarche journalistique, les deux jeunes femmes prévoient de rencontrer des artisans, des designers, des industriels et de documenter celles et ceux qui proposent des alternatives textiles durables.

9 mois, 9 pays

Pendant 9 mois, les deux jeunes femmes vont parcourir 9 pays. Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Thaïlande, Indonésie, Japon, Canada, Pérou puis le Brésil pour finir, Louna et Chloé ont déjà ciblé les personnes qu’elles souhaitent rencontrer. De ces entrevues vont découler des vidéos qu’elles posteront sur leur chaîne Youtube.« On veut vraiment fédérer une communauté à travers ce travail documentaire », explique Chloé, « on a envie de montrer aux gens qu’il est possible de s’habiller et de se chausser de manière responsable ». Après le voyage, les deux jeunes femmes prévoient d’organiser des workshops et conférences autour de ces questionnements et de leurs découvertes post-tour du monde.

La prochaine étape pour les deux designers textiles en herbe est le financement de leur projet. Pour cela, elles ont décidé de lancer une campagne de crowfunding. Elles sont déjà soutenues par la HEAR, qui leur a accordé une aide financière, et par une classe 1ère ES (Economie et social) du lycée Jean XXIII de Metz avec lequel elles ont passé un partenariat. Elles élaboreront pour ces lycéens des outils pédagogiques sur les questions du développement durable. Il n’y a maintenant plus qu’à leur souhaiter un bon voyage !

(mis en ligne le 13. 04.2018)


Le KissKissBankBank du projet Tisseuses d'idées
Le site internet Tisseuses d'idées